Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

Maalouf serait-il passé du côté pop ?

Avis sur Red & Black Light

Avatar Clément Thouvenin
Critique publiée par le

Ibrahim Maalouf a enregistré en septembre deux albums, qu'il a dédié aux femmes. De ces deux nouvelles productions, Red & Black Light surprend par sa modernité : d'une esthétique plus actuelle avec quelques sonorités synthétiques, teinté de rock avec des solos de guitare électrique, voire de pop avec une reprise de Beyoncé, il pourra donner envie de danser et chanter. Et pourtant cette facilité d'accès cache une écriture complexe et remarquable, et bien sûr Maalouf ne renonce pas un instant à son fabuleux jeu de trompette et à ses mélodies orientales. Le tout donne un album varié et plein de vie, enregistré à Ivry en compagnie d'Éric Legnini (claviers), François Delporte (guitare) et Stéphane Galland (batterie).

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 434 fois
2 apprécient

Autres actions de Clément Thouvenin Red & Black Light