👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

"Appelez-moi Seigneur ou Majesté!"

Lomepal, une de mes découvertes rap de 2015! Mieux vaut tard que jamais.
Le dyptique Seigneur et Majesté m'a vraiment séduite. Si l'artiste lui-même conseille d'écouter d'abord Majesté afin d'entrer en douceur dans son univers, l'EP Seigneur m'a plu bien davantage. Un bon flow, un schéma de rimes intéressant, de l'humour dans certaines punchlines. Je dois reconnaître que Seigneur est empreint de beaucoup de mélancolie et de réflexions parfois même philosophiques (dans les troubles du Seigneur notamment). Je me suis reconnue dans ses interrogations et au fond cela a du me rassurer de voir que je n'étais pas seule.
A qui conseiller cet album? Tout le monde ou presque. Les amateurs de rap, de poésie, ceux qui veulent s'évader ou se rassurer en se disant qu'ils ne sont pas les seuls à se ronger les sangs.

jrm_k
8
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 6 ans

2 j'aime

Seigneur (EP)
jrm_k
8

"Appelez-moi Seigneur ou Majesté!"

Lomepal, une de mes découvertes rap de 2015! Mieux vaut tard que jamais. Le dyptique Seigneur et Majesté m'a vraiment séduite. Si l'artiste lui-même conseille d'écouter d'abord Majesté afin d'entrer...

Lire la critique

il y a 6 ans

2 j'aime

Seigneur (EP)
jrm_k
8

"Appelez-moi Seigneur ou Majesté!"

Lomepal, une de mes découvertes rap de 2015! Mieux vaut tard que jamais. Le dyptique Seigneur et Majesté m'a vraiment séduite. Si l'artiste lui-même conseille d'écouter d'abord Majesté afin d'entrer...

Lire la critique

il y a 6 ans

2 j'aime

Cannibale
jrm_k
9
Cannibale

Une page bien sombre de l'histoire de France

J'ai découvert ce livre dans le cadre de mon cursus scolaire. Dire qu'il fut une révélation pour moi serait sans doute exagéré. Et pourtant. Grâce à M. Daeninckx, j'ai eu connaissance de l'horreur de...

Lire la critique

il y a 8 ans

2 j'aime

Le Deuxième Sexe, I
jrm_k
7

La féminité dans tous ses états

"On ne naît pas femme, on le devient." Cette phrase à elle seule justifierait la lecture de cet ouvrage. Et pourtant, elle ne parvient pas à le résumer. Cette première partie se veut être un e...

Lire la critique

il y a 8 ans

2 j'aime