Tu ne trouves pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Tu peux écrire à feedback@senscritique.com pour signaler une fiche manquante.

Le jour où Muse a arrêté d'être un groupe Anglais.

Avis sur Simulation Theory

Avatar nothaldir
Critique publiée par le

Modeste fan de Muse depuis que mon cousin m'avait offert l'album Black Holes and Revelations, Simulation Theory est le premier album qui m'aura vraiment déçu.

Car bien que je trouve certains albums récents en deçà des premiers, j'y trouvais toujours ma tasse de thé.
Les riffs de Drones étaient complètement fou et envoûtants.
L'electro/rock de The 2nd Law était puissant et accrocheur.
The Resistance... bon ok celui-ci je l'ai assez vite oublié mais malgré tout je ne le considérais pas comme mauvais.

Bref, je ne faisais pas partie de la fameuse team des c'était mieux avant. Et je ne le suis toujours pas. Chaque nouvel album était différent mais gardait bien sa "pâte" Muse.
Puis vint Simulation Theory.

Alors, pour être différent, ça il l'est sans aucun doute. La pâte Muse ? Je la sens toujours là, mais bien plus faible qu'avant.
Et j'ai l'impression que cet album est la résultante de leur séjour beaucoup trop long aux USA. Le résultat? Un son édulcoré, simpliste et répétitif à souhait. Comme toute la pop qui sort chaque jour de ce pays.

La raison de cet échec modéré ?
Et bien j'ai ma petite idée : si je ne me trompe pas, c'est leur premier album réalisé avec plusieurs producteurs.
Enfin, et même si je ne sais pas à quel degré, se trouve parmi ces producteurs un certain Shellback. Le genre de gars qui produit aussi des titres pour Taylor Swift, Maroon 5 ou bien Kesha.
Est-il nécessaire d'en dire plus ?

Bon, sans rentrer dans plus de détails sur l'album dans son ensemble, je vous propose aussi mon avis piste par piste.
Go.

1 - Algorithm
Bonne intro pour l'album, des passages au piano comme on les aime chez Muse.
Lyrics simples mais puissantes. Certaines envolées rappellent d'ailleurs les premiers albums.
J'aime, mais il manque un petit quelque chose.

2 - The Dark Side
C'est dommage ça commençait bien.
Là on tombe dans le simpliste et la bête répétition.
Oubliable.

3 - Pressure
J'aime bien.
Une des rares de l'album qui donne vraiment envie de bouger de la tête.

4 - Propaganda
Gros coup de cœur de l'album.
Damn cette guitare classique !

5 - Break It to Me
Le riff me fait mal aux oreilles, je peux vraiment plus l'écouter.

6 - Something Human
Pas mal.
Entonnement plutôt entraînante.

7 - Thought Contagion
Pareil que Something Human.

8 - Get Up and Fight
Dommage.
Du très bon et du très mauvais.

9 - Blockades
Oubliable elle aussi.
J'ai l'impression de l'avoir déjà entendu sur une autre album, mais en mieux.

10 - Dig Down
Assez semblable à Madness dans ses sons.
Du coup merci mais non merci, une ça suffisait.

11 - The Void
La Drones de Drones.
A chaque fois qu'on l'entends on se dit : "ah elle est là celle-là ?".

Bonus version Deluxe :
A l’exception de quelques pistes, je trouve ces pistes encore meilleures en versions alternatives : Algorithm, Pressure, Propaganda ou encore The Void.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 100 fois
Aucun vote pour le moment

nothaldir a ajouté cet album à 1 liste Simulation Theory

Autres actions de nothaldir Simulation Theory