Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Pochette The Black Saint and the Sinner Lady

Critiques de The Black Saint and the Sinner Lady

Album de (1963)

Le meilleur album de jazz selon moi

Difficile d'écrire après avoir écouté un tel chef d'oeuvre mais c'est le type d'album qui marque suffisamment pour qu'on puisse le terminer sans écrire quelque chose. Cet album est un chef d'oeuvre absolu. Pas seulement du jazz bien sur mais de la musique tout court à mon sens C'est de la musique non figée, certes méga pompeuse mais changeante et surprenante à souhait Impossible de s'ennuyer... Lire l'avis à propos de The Black Saint and the Sinner Lady

13 11
Avatar Harold Swine
10
Harold Swine ·

Critique de The Black Saint and the Sinner Lady par Ogun

C'est étonnant, tout de même : cet album a récolté 354 notes, et une seule critique. Hé ben je m'y colle pour la deuxième, en espérant que ce ne soit pas la seconde. Ça vaudra ce que ça vaudra. Selon toute probabilité, ce disque devrait plaire... aux fans d'Ellington aux férus de free jazz aux dingues de flamenco aux amateurs de contrepoints tordus et de dissonances avant-gardistes aux... Lire l'avis à propos de The Black Saint and the Sinner Lady

32 2
Avatar Ogun
10
Ogun ·

Ah heum.. Que dire ?

Cet album incontournable de Mingus, "The Black Saints and the Sinner Lady", est tout simplement monumentale ! Cet album est à mon sens assez démesuré ! Bien que overdubé d'après Mingus, cet album est clairement génial ! Ecoutez une seul fois cet album, vous vous souviendrez toujours du début de Solo Dancer ! Personnelement j'aprécie particulièrement le... Lire la critique de The Black Saint and the Sinner Lady

5
Avatar Christophe GUITTARD
9
Christophe GUITTARD ·

Charlie the Saint and his eleven apostles...

Mingus, le nom résonne déjà comme un défi à l'esthétique conventionnelle. Mingus le saint et ses onze apôtres. Nous sommes des pécheurs ignorants et il vient, longuement, nous prêcher la bonne parole. La bonne parole oui, mais de celle qui garde une part de mystère. La musique de Mingus ne se révèle jamais totalement. Non, elle se met en place petit à petit, comme si chaque musicien arrivant... Lire l'avis à propos de The Black Saint and the Sinner Lady

1
Avatar Jean-Luc Illuvatar
9
Jean-Luc Illuvatar ·

Un saint en hiver

Hiver 1963, une saison calme comme un manteau de neige, l'Histoire s'est arrêtée un moment. Hiver 1963, New York, The Black Saint and the Sinner Lady, le Monstre, est conçu. Onze Musiciens. Trente neuf minutes et vingt cinq secondes. Que s'est-il passé ? Bon, Charles Mingus est un excellent jazzman, cela ne fait aucun doute, mais cela n'explique pas tout. Mingus était déjà une... Lire la critique de The Black Saint and the Sinner Lady

3
Avatar Nathan Oupresque
9
Nathan Oupresque ·

Critique de The Black Saint and the Sinner Lady par Marcel Kunwu

Grand événement du jazz, le mélange sensible entre spleen, fièvre, douceur et ardeur fait de cette hallali jazzy, aux souffles longs, profonds et habités, un album unique, différent de Monk ou de Davis. Encore faut-il aimer le genre. Lire la critique de The Black Saint and the Sinner Lady

Avatar Marcel Kunwu
6
Marcel Kunwu ·