Pochette The Crazy World of Arthur Brown

Critiques de The Crazy World of Arthur Brown

Album de (1968)

Critique de The Crazy World of Arthur Brown par Benoit Baylé

Aussi incongru que d'évoquer Stevie Ray Vaughan en omettant Jimi Hendrix, aussi réducteur que de limiter l'influence des Rolling Stones sur les Flamin' Groovies, écrire sur Arthur Brown appelle irrévocablement à mentionner le jazzman/bluesman Screamin' Jay Hawkins. Maître voodoo pyromane et pétomane, ce dernier illumine les années 50 par son excentricité iconoclaste, souvent choquante, toujours... Lire la critique de The Crazy World of Arthur Brown

7 1
Avatar Benoit Baylé
9
Benoit Baylé ·