Une douce mélancolie

Avis sur The Curious Case of Benjamin Button (OST)

Avatar Julien Pcvl
Critique publiée par le

J'écris ces quelques lignes en étant tout à fait conscient de mon manque d'objectivité vis-à-vis de cette musique et de ce film. Il y a une petite dizaine de films qui m'ont marqué au point de faire partie de ce que l'on appelle nos "films préférés", et Benjamin Button est de ceux-là. Je ne vais pas reprendre l'histoire et y détailler tout ce qui fait que pour moi, ce film est un chef d'œuvre.
Non, je voulais juste souligner qu'une grande œuvre repose aussi souvent sur une grande musique, et c'est le cas pour Benjamin Button. Non pas que les compositions d'Alexandre Desplat soient grandioses. Elles sont plutôt intimistes, douces, mélodieuses et mélancoliques. Tout à l'image du film. Les amateurs de "bourrin" n'aimeront pas Benjamin Button parce que c'est un film mélancolique, assez lent, qui prend le temps de poser les choses. C'est ce qui fait aussi toute sa beauté, cet aspect contemplatif. Et sa musique en est le digne reflet. On retrouve de ci de là quelques thèmes récurrents mais dans l'ensemble, les morceaux sont variés mais tout à fait cohérents. A cela s'ajoute l'Aquarium de Camille Saint-Saëns, qui fait parti de ces morceaux classiques qui nous bercent presque tous depuis l'enfance. Les amateurs de piano, de violon et de harpe seront ravis...
La musique d'Alexandre Desplat pour L'Etrange Histoire de Benjamin Button, intime et profonde épouse à merveille l'esthétique et le récit développé par David Fincher, pour nous donner une petite merveille qu'il est bon d'écouter de temps en temps pour s'émerveiller des choses simples...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 276 fois
2 apprécient

Autres actions de Julien Pcvl The Curious Case of Benjamin Button (OST)