Hail to the Emperor

Avis sur The Pale Emperor

Avatar CharlieLeChat
Critique publiée par le

Après ce que beaucoup considèrent comme une période de panne d'inspiration et d'auto-caricature débutée a partir de The Golden Age of Grotesque (2003), Manson sort en 2015 un album qui prend tout le monde de court.
Moins de pistes, plus longues qu'à l'habitude, nouveau registre et aspect cinématographique ultra-poussé.

10 morceaux, dont 3 acoustiques supplémentaires sur la version deluxe (qui sont des reprises de Third Day of a Seven Day Binge, The Mephistophélès of Los Angeles et Odds of Even, présentes sur l'album), voilà ce que renferme cet opus. Après la production -et je l'admet moi-même étant pourtant un grand fan- moyenne des deux albums précédents, Manson se hisse à un nouveau niveau en s'associant avec Tyler Bates (qui retravaillera pour lui sur l'album suivant, Heaven Upside Down). Tyler Bates ayant entre-autre bossé sur John Wick, Les Gardiens de la Galaxie et une multitude d'autres films. Et on peut dire que cette association fait du bien : Un album nickel du début à la fin. Les guitares sont délicieuses, bien présentes et avec bien plus de caractère que sur ses précédents albums. Le changement de style y est peut-être aussi pour quelque chose : Une grosse influence Blues, moins de morceaux typé "metal" (en réalité le morceau le plus classique est "Deep Six", dont devront s'en contenter les amateurs de metal bourrin dans la pure tradition Manson).

Plus haut je parlais d'un aspect cinématographique poussé. Il est vrai que Manson a toujours été très investi dans le côté visuel de ses oeuvres : de son apparence à la mise en scène sur scène, sans oublier ses clips, il s'agit toujours d'un aspect très soigné du bonhomme. Cependant, avec TPE, Manson propose une quasi-experience cinématographique sur l'album même. Et la présence de Tyler Bates n'y est probablement pas pour rien. Les morceaux, longs, font presque office de BO a eux-seuls. Je pense notamment a Warship My Wreck ou Odds of Even. Tout est grandiloquent, puissant, épique. De plus, je trouve le visuel accompagnant cet album absolument magnifique : Manson et les musiciens en jettent et le clip de Mephistophélès of L.A. est ultra cohérent avec l'album (celui de Deep Six est franchement bizarre par contre).

En somme TPE fut un genre de renouveau pour Manson, qui, même s'il n'était pas encore enterré, a su retirer son épingle du jeu. Ça fait maintenant 3 ans que cet album m'accompagne partout, et je peux aisément dire qu'il s'agit de l'un de mes préféré. Mention spéciale a Third Day of a Seven Day Binge, qui est probablement ma chanson préférée de tout les temps.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 54 fois
Aucun vote pour le moment

CharlieLeChat a ajouté cet album à 2 listes The Pale Emperor

  • Sondage Albums
    Cover Les meilleurs albums de Marilyn Manson

    Les meilleurs albums de Marilyn Manson

    Avec : Holy Wood (In the Shadow of the Valley of Death), The Pale Emperor, Antichrist Superstar, Heaven Upside Down,

  • Albums
    Cover Top 10 Albums

    Top 10 Albums

    J'aurai pu faire le choix de varier ce top un peu plus en ne limitant qu'un album par artiste/groupe. Mais en fait j'y peux rien...

Autres actions de CharlieLeChat The Pale Emperor