Avant j'étais Manson mais ça c'était avant...

Avis sur The Pale Emperor

Avatar Isaak
Critique publiée par le

Je fais parti de ceux qui aime se laisser séduire parfois plus par une pochette inspirée que par un avis extérieur et dieu que la photographie de "Pale Emperor" est réussie...

Il faut dire que l'on me caresse dans le sens du poil, étant un grand admirateur du peintre contemporain Francis Bacon elle n'est pas sans me rappeler son travail, lui qui savait si bien manier la représentation du temps et des différentes facettes d'un être. Cerner toute sa complexité en une seule capture dans un lieu fermé coupé de tout artifices, tel un scientifique en train de disséquer la question de la nature humaine. Ce parti prit esthétique synthétise ce qu'a pu être Manson dans son travail de représentation qu'il a su si bien manier pendant le firmament de sa carrière.

Il y'a quelque chose de purement Bowie dans la manière dont MM travail son corps comme sujet. Sa toile corporelle, surface de mutations permanentes est un outil d'une efficacité imparable pour ériger des directions diverses à son oeuvre.

En parlant de directions, Marilyn sillonne un chemin bien différent depuis le temps de "Antichrist Superstar", le bougre est parti loin des sonorités crasseuses et flippantes du Métal Industriel. Voila qu'il ère depuis quelques albums dans des terres Rock Glam que certains désignerons à tord on à raison plus conventionnelles. Toujours est il que j'ai toujours trouvé Manson très hésitant sur ses nouvelles orientations, cristallisant une certaine difficulté à s'affranchir de ce qui avait fait son succès.
Une incapacité à trouver une nouvelle formule imparable, une alchimie sonore. L'exercice de l'évolution est art une dur a maîtriser qui a tué un bon paquet d'artistes.

La grande question est donc est-ce que Manson a su enfin définir un équilibre, une cohérence, un cap à son virage sonore? Tout ce qui fait un album réussi et qui correspond paradoxalement aussi au champs lexicale de la communication gouvernementale ( comme quoi tout est politique.), se retrouve t'il dans ce"Pale Emperor"
J'ai enfin envie de dire oui, l'album est un mastodonte sonore qui englobe toutes ses références musicales avec du sens et une osmose globale très efficace. L'ensemble est réellement harmonieux dans ce qu'il représente du panorama sonore qu'il souhaite nous témoigner. Je pourrais citer nombre de groupes qui me sont apparu en tête pendant l'écoute tellement les influences sont diverses.

Les arrangements sont ultras léchés et vont à contrario de l'animalité & l'instinctivité qu'animaient les première productions de Manson. L'ensemble est d'une grande maîtrise et ne laisse que peu de place à l'improvisation. Chaque son semble choisi judicieusement parce-qu'il apporte tel ou tel élément utile à la piste. Un projet manié avec poigne et précision sur lequel l'ex poil à gratter de l'Amérique semble se transcender tant sa voix à prit de l'assurance. Plus d'effets dans tout les sens, de distorsions baveuses, le chant donne une impression de pureté, comme si l'artiste se montrait à nu sans artifice, un sentiment qui a semble t'il touché mon cœur d’artichaut.
Vous m'avez compris je suis assez conquis par la dernière galette de Manson, je trouve qu'il fait preuve d'une certaine maturité ( même si je déteste le mot "maturité" employé à tord et à travers ).
Trouvant l'équilibre des dosages à tout les niveaux et beaucoup de finesse dans la manière de composer les structures de ses tracks. Sublimé par son ADN purement cinématographique dont se développe une imagerie qui vous titille les sens, car c'est bien ça qu'il manquait à Manson depuis ces derniers temps.

Car vous savez finalement je crois que plus que son orientation, ce qu'on reprochait le plus aux derniers opus c'est qu'ils ne savaient plus nous percuter, la musique était devenue seulement musique et avait perdu de son dialogue à l'auditeur.

Enfin bref, je tergiverse une fois de plus mais tout cela pour vous dire que je suis juste tellement heureux de me réconcilier avec ce mauvais bougre. MM est un grand artiste qui méritait de transformer l'essai un jour et cette réussite il ne l'a clairement pas volé. Voila qui est prometteur pour la suite...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1642 fois
10 apprécient · 1 n'apprécie pas

Isaak a ajouté cet album à 2 listes The Pale Emperor

Autres actions de Isaak The Pale Emperor