Tu ne trouves pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.

fabuleusement megalo

Avis sur Tommy

Avatar jimbomaniac
Critique publiée par le

Enregistré de Septembre 1968 a Mars 1969 aux studios IBC de Londres le gargantuesque Tommy sort en Mai 1969
Gigantesque projet et premier opéra-rock de l 'histoire de la pop music Tommy est né du cerveau allumé de Pete Townshend ce double album (1h 15 ) déchaînera passions et polémiques
beaucoup vont adorer , d'autres détesteront mais ce disque a définitivement une place a part .

De quoi ca cause ?
L'action se situe dans les années 20 le capitaine Walker rentre chez lui et trouve sa femme avec son amant
Tommy, âgé de 10 ans né alors que son père était loin du foyer, assiste à la scène. Mr et Mrs Walker ordonnent à l'enfant :
"Tu n'as rien vu, tu n'as rien entendu et tu ne parlera jamais de cela.",
Tommy s'enferme alors dans un monde de silence
Aveugle, sourd et muet, il ne perçoit que son reflet dans un miroir et rien ne semblera pouvoir le sortir de cet isolement
devenu un champion du flipper Tommy créé des émules et une nouvelle religion va alors l 'aduler comme 'le nouveau messie'.
C'est la destruction du miroir qui libérera Tommy de son enfermement et il pourra enfin déclarer au monde ' I' m Free '
Inspiré (en partie) de certains traumatismes d'enfance vécus par Townshend lui même le sujet est sombre et assez violent .
C 'est également la rencontre de Townshend avec un gourou indien( Meher Baba)qui guidera Townshend a composer des chansons basées sur la spiritualité ou la réincarnation.

Le film du même nom (même si il se démarque parfois de l'album des Who ) et réalisé par Ken Russell en 1975) permettra de mieux comprendre l’histoire de Tommy
Entourés d'une pléiade de stars (Elton John, Tina Turner , Jack Nicholson , Eric Clapton,Robert Powell , Oliver Reed) les 4 Who y seront présents Daltrey y interprétant le rôle de de Tommy tandis que les 3 autres joueront leurs propres personnages.

24 titres donc , sur ce double album hors du commun avec 2 hits majeurs 'Pinball Wizard ' évidemment ( dont Elton John fera une belle version dans le film de Russell) et ' I' m Free (fantastique version des Who au concert de l 'isle de Wight en 1970) ,
Les autres titres parfois courts (interludes) ou s’étirant sur plusieurs minutes ( ' overture ' le fabuleux ' underture ' ou encore 'we're gonna take it ' (titre final) sont un régal tant
l 'harmonie des 4 musiciens est parfaite notamment sur 'the Acid Queen ' ' Sensation ' ou 'Amazing Journey')
Roger Daltrey et sa voix si particulière , Keith Moon et son jeu de batterie puissante , les riffs aiguisés de Pete Townshend et la basse efficace et intense de John Entwistle font de ce disque certes un peu mégalo une pièce unique du rock des Seventies
Le genre de projet musical un peu fou , totalement allumé qu'on ne reverra sans doute jamais,

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 14 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de jimbomaniac Tommy