Pochette Trilogy

Critiques de Trilogy

Compilation de (2015)

Critique de Trilogy par Marc Poteaux

Décrire le son de Carpenter Brut, beaucoup s’y sont cassé les dents. Pourtant, ce n’est pas si difficile. Le tout, c’est que les personnes en face aient les mêmes bases que vous. Et ça, c’est pas gagné. Bon, alors voilà : Carpenter Brut, c’est Perturbator + Zombi avec une touche d’electro-dark à la Hocico. Bon, ok, j’en ai perdu la moitié en route, on va reprendre du début. Carpenter Brut,... Lire l'avis à propos de Trilogy

17
Avatar Marc Poteaux
8
Marc Poteaux ·

Trou noir.

En ce moment c'est pas la joie de vivre dans ma tête, même si hier soir il y a eu un énorme sursaut de lumière dans les bras d'une simple mortelle, si belle et douce. Mais oui cet album est génial pour mes grosses escapades en vélo. J’ai roulé... J’ai roulé jusqu'à sentir tous mes muscles brûler, jusqu'à sentir dans mes veines de l’acide sulfurique à la place du sang. Puis, j’ai roulé encore,... Lire la critique de Trilogy

21
Avatar Kain
8
Kain ·

Retrolicious

Comme pas mal de monde, j'ai découvert tout ce bordel retro-synthpop-whatever en jouant à Hotline Miami, un jeu qui pète sa race avec une soundtrack qui pète encore plus sa race. C'est la que j'ai entendu Perturbator ou M|O|O|N avec un peu plus d'attention qu'un morceau au pif sur internet. Et dans un des premiers trailers pour la suite de Hotline Miami, j'ai eu mon dépucelage de Carpenter... Lire l'avis à propos de Trilogy

9
Avatar PfzBlacky
9
PfzBlacky ·

Puissance ténébreuse pouvant provoquer de la transe

Une des musiques (Escape from Midwich Valley) que j'ai découvert grâce au trailer de Hotline Miami 2 m'a vraiment surpris. C'est comme de la musique électro dubstep, capable de vous plonger dans un autre univers à coups de sons synthétiques bien réussis d'une boîte de nuit des années 80. Certains titres peuvent vous détendre (Paradise Warfare, Looking... Lire la critique de Trilogy

4
Avatar PapriKa
10
PapriKa ·

Critique de Trilogy par BenoitRichard

Après Carpenter l’original, Voici Carpenter Brut, un groupe forcément hommage aux musiques du maitre du suspense. Il suffira pour s’en convaincre d’écouter les premières mesures du stimulant et inaugural Escape from Midwich Valley. Mais à bien y écouter, Carpenter Brut à plus à voir avec le son Ed Banger qu’avec les vieilles ritournelles minimalistes d’Halloween ou de Assault. Quoi qu’il en... Lire l'avis à propos de Trilogy

3
Avatar BenoitRichard
7
BenoitRichard ·

Le début d'un long voyage

lien de la critique sur mon blog https://dansmoncasque.wordpress.com/2017/08/20/le-debutdun-long-voyage/ 00H30 C’est dans un salon rempli de vieux meubles que je me mets à écrire ce premier papier. Il y a maintenant un an je créais ce WordPress qui avait pour but de faire partager... Lire la critique de Trilogy

Avatar Rowdag
9
Rowdag ·

Pervert

Trilogy est une compilation qui regroupe 3 eps : EPI, EPII et... bravo ! EPIII. Il y a six musiques dans chaque, ce qui nous donne un joli 666. Mais surtout 18 chansons. On ne se voilera pas la face, dur d'encaisser Trilogy. Bien sûr, la galette est très bonne, et on passe un très bon moment : franchement, quasiment aucun titre (sauf Wake Up The President, à mon goût) n'est mauvais.... Lire la critique de Trilogy

4
Avatar electricgirl
9
electricgirl ·

Une incroyable découverte !

Comme la majorité des gens qui ont regardé le trailer de Hotline Miami 2, j'ai été incroyablement surpris par la qualité de la musique de fond et quand j'ai découvert les autres musiques de Carpenter Brut ce fut le coup de cœur ! J'ai directement acheté "Trilogy" qui contient les 3 épisodes (3 CD) de 6 musiques chacune. Ce qui m'a surpris, c'est que l'artiste est français et très peut connu... Lire la critique de Trilogy

Avatar ArmanN
9
ArmanN ·

ORGASMIQUE

Avec en prime un clip qui accompagne la 16ème piste de l'album pour qui souhaite le découvrir : https://www.youtube.com/watch?v=er416Ad3R1g Du grand art ♥ Lire l'avis à propos de Trilogy

Avatar Herwen
10
Herwen ·

Critique de Trilogy par Marcel Kunwu

Carpenter Brut porte définitivement bien son nom. Bruts de fonderie, les éraillements électro précipités à tombeau ouvert réussissent à ne pas verser dans la mélasse hard ou un gloubiboulga dubstep mais dans une litanie primitive et épaisse. Lire l'avis à propos de Trilogy

Avatar Marcel Kunwu
6
Marcel Kunwu ·