Vous ne trouvez pas les toutes dernières sorties ? C'est normal : on rencontre un petit problème avec la base de données Musique. Désolé du désagrément et merci pour votre patience. On revient vers vous dès que la cause du problème est réglée.
Pochette Up the Downstair

Critiques de Up the Downstair

Album de (1993)

Un disque psychédélique

L'avantage d'un groupe qui débute, c'est qu'il peut se permettre de toucher à tout sans que ça ne dérange trop son public, pas forcément acquis pour le moment. Avec Up the Downstair, les membres de Porcupine Tree délaissent beaucoup le chant au profit d'instrus planantes mais bien plus inspirées que celles du premier album qui faisaient parfois dans la facilité. Il y a surtout... Lire l'avis à propos de Up the Downstair

Avatar Guillaume L.
7
Guillaume L. ·

Rock planant et transe psychédélique

C'est un moment fascinant que celui où le destin d'une carrière est à ce point dans la croisée des chemins! Pionnier de la musique assistée par ordinateur, Steven Wilson a naturellement un pied dans l'électronique, ce qui n'échappe pas à l'auditeur attentif de ses effets de production qui seraient quasi impossibles dans le monde purement analogique. Oui mais voilà! Producteur électronique d'un... Lire la critique de Up the Downstair

Avatar Alexandre Cagli
6
Alexandre Cagli ·

Un fan d'electro-ambient d'une autre décennie y trouvera sûrement son compte

Deuxième album du concept Porcupine Tree, Up The Downstair voit l'apparition de futurs membres du groupe, mais leur présence n'est encore que très épisodique. Complètement ancré dans son époque, l'album est un mélange savoureux d'ambient, de rock atmosphérique et de dub. Les aspects ironiques et british des précédents travaux wilsoniens ont été abandonnés au profit de longues plages parfois... Lire la critique de Up the Downstair

Avatar Silvergm
7
Silvergm ·

Du progrès pour Wilson

Sur cet album, Steven Wilson est toujours seul, et toujours avec des batteries programmées (en 2005, Gavin Harrison, le futur batteur de Porcupine Tree, ré-enregistra avec une vraie batterie les parties rythmiques de l'album) mais Steven a quand même fait des progrès. L'album, même si il présente toujours des lacunes, et beaucoup plus réussi musicalement que son prédécesseur. Sur Up The... Lire l'avis à propos de Up the Downstair

1
Avatar floflo79
8
floflo79 ·

Critique de Up the Downstair par Benoit Baylé

Encouragé par le succès critique d'On The Sunday Of Life dans les milieux underground anglais du début des années quatre-vingt dix, le label Delirium voit en Steven Wilson et son projet solo Porcupine Tree une fontaine de jouvence psychédélique aux ressources encore inexploitées. La boulimie de créativité du principal intéressé, comparable à celle des plus grands artistes seventies dont il... Lire la critique de Up the Downstair

1
Avatar Benoit Baylé
5
Benoit Baylé ·