Ce site utilise des cookies, afin de vous permettre de naviguer en restant connecté à votre compte, de recueillir des statistiques de fréquentation et de navigation sur le site, et de vous proposer des publicités ciblées et limitées. Vous pouvez accepter leur dépôt en changeant de page ou en cliquant sur le bouton “Oui J’accepte”.
Oui J'accepte
Écouter
Pochette Urban Hymns

Urban Hymns

(1997)
12345678910
Quand ?
6.9
  1. 2
  2. 7
  3. 16
  4. 15
  5. 63
  6. 212
  7. 404
  8. 260
  9. 97
  10. 32
  • 1.1K
  • 49
  • 93
  • 5

Liste de morceauxUrban Hymns

1.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:58)
2.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:21)
3.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(7:01)
4.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:05)
5.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(6:26)
6.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(2:37)
7.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:36)
8.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:49)
9.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(4:53)
10.
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
  5. 5
  6. 6
  7. 7
  8. 8
  9. 9
  10. 10
(5:03)

PostsUrban Hymns

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur cet album ?
Critiques : avis d'internautes (5)
Urban Hymns
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Urban Hymns par lunatopia

Bitter sweet symphony doit être le morceau que j'ai le plus écouté au lycée et The drugs don't work celui de mes années d'IUT. Bizarrement, je n'ai jamais cherché à écouter autre chose de The Verve avant de voir qu'un de mes éclaireurs avait noté Urban Hymns. Et là, c'est la claque : non seulement Urban Hymns contient les deux bijoux cités plus haut, mais en plus le reste de l'album est au...

10
Avatar lunatopia
9
·
Critique de Urban Hymns par hopkins

Ce disque a deux problèmes (l'un des deux problèmes est inhérent à l'autre, en fait) : il est trop long et possède un dernier morceau très long, lui aussi (15 minutes en incluant deux morceaux cachés). En fait, ce disque est victime de son époque, les années 90, période pendant laquelle, voulant profiter du nouveau support musical (le CD, arrivé une dizaine d'années avant la sortie de cet... Lire l'avis à propos de Urban Hymns

1
Avatar hopkins
6
hopkins ·
Découverte
Soothe my soul

Que peut-on encore raconter d’intéressant en 2017 à propos d’Urban Hymns, mise à part qu’il s’agit d’un grand album dont le statut de classique est mérité ? Parce qu’aujourd’hui, il faut en venir aux mains pour défendre une telle œuvre. Imaginez donc, The Verve, le mystérieux groupe Anglais du début des 90s, uniquement acclamé par les critiques, chantre d’un shoegaze tourné vers le... Lire la critique de Urban Hymns

3
Avatar Seijitsu
8
Seijitsu ·
vive sc et les plateformes

Pourquoi j'écrit des critiques sur SC, d'une part pour partager des albums que l'on a aimé ou pas; Et d'autre part, pour aller un peu plus loin dans l'écoute de l'album et comprendre le pourquoi du comment, même si dans l'absolu, le mieux est de se laisser aller. J'aie les plates formes d'écoute car on va sur des albums que l'on a pas ou on aurait pas acheter. The verve fait partie de ceux là... Lire la critique de Urban Hymns

Avatar Philippe Allegre
9
Philippe Allegre ·
Toutes les critiques de l'album Urban Hymns (5)
Vous pourriez également aimer...