Pas vraiment accessible

Avis sur All-Star Superman

Avatar auty
Critique publiée par le

Si je devais faire un résumé laconique suite à la lecture de ce All-Star Superman, je dirais tout simplement "j'ai pas tout compris...". Le postulat de départ, Superman condamné à terme à mourir suite au dernier plan machiavélique de Lex Luthor, promettait plein de belles choses. De questionnements du héros sur le moment fatidique en approche, un probable réflexion sur sa vie passé parmi les Terriens, le sens à donner à ses derniers actes encore en vie, les adieux à ceux qu'ils aiment, ce n'est pas les sujets possibles qui manquent et qui auraient pu offrir une vraie analyse du personnage.

Mais à la place Grant Morrison décide de faire un gros bordel scénaristique. C’est simple, si t'es pas un lecteur assidu du comics centré sur le personnage et des crossovers variés auxquels il a pu participer, t'es largué dès la fin du tome 2 et/ou au début du tome 3. Au programme, Earth Q, Underverse, Bizarro et Zibarro, Samson et Atlas, un tyran solaire, des Kryptoniens lilliputiens, des Supermans de diverses époques et diverses formes, une créature extraterrestre qui se nourrit du temps, un chien volant indestructible et une Loïs Lane qui se retrouve avec des super-pouvoirs pendant 24 heures. AU SECOURS C'EST QUOI CE FOUTOIR ?????

Il y a toujours le fil rouge, mais il est largement en retrait. Et voir un condamné à mort se la jouer poseur face aux deux guignols de l'antiquité dans un concours de bras de fer, il y a de quoi être dubitatif. Du coup, on se régale des moments plus terre à terre, comme la maladresse volontaire de Clark Kent qui sauve des vies, le passage dans la prison étant priceless à ce niveau-là, ou le retour aux sources chez les parents fermiers, avant de partir un peu dans tout les sens avec quelques éléments cités plus haut. Mais je ressort super déçu de cette histoire qui ne fera bander que les plus gros inconditionnels du comics, laissant les autres comme moi avec plein d'interrogations sur tout ces allées et venues de protagonistes dont on ne soupçonnait même pas l'existence auparavant. Kingdom Come a pourtant réussi à me captiver malgré une majorité affolante de persos qui m'étaient inconnus. Surement parce que son histoire ne s'éparpillait pas n'importe où.

Reste le dessin de Frank Quitely, épuré et net, offrant de magnifiques planches sans dialogues dans l'espace, venant renforcer le vide du cosmos. Juste un peu de mal avec les expressions de poseurs que le héros affiche par moment. Ça lui va tellement mal. Et les diverses scènes d'actions et de destructions restent de bonne facture, du coup on lit l'ensemble sans trop de mal malgré les phases blabla concentré sur des points précis du lore qui coupe l'immersion des moins connaisseurs.

Bref, dur d'être emballé après tout ça. J'ai trop l'impression d'avoir lu du hors-sujet au milieu d'un scénario qui avait le potentiel pour me captiver. Peut-être trop élitiste pour un néophyte du comics en général comme moi.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1300 fois
3 apprécient

Autres actions de auty All-Star Superman