👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Je conservais le bouquin dans l'attente du moment propice. C'est arrivé une nuit, sans prévenir. Une vingtaine de pages pour rentrer dedans, avec la peur de me retrouver devant un truc bien pompeux. Au final, une narration fluide, une parfaite maîtrise graphique qui va de la conception des personnages à la typo, des personnages - justement - riches (ils ont tous quelque chose d'intelligent à dire, et mériteraient une série à eux seuls), un Asterios complexe et intéressant, une superbe maquette.
J'ai refermé le livre tard, mais content de ma lecture, avec l'impression d'avoir appris quelque chose qui me servira plus tard.
Bref, un livre brillant.
DukE
9
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à sa liste

il y a 11 ans

6 j'aime

Asterios Polyp
Karhmit
10

Bande Dessinée.

Sans y regarder de très près, on pourrait avoir l'impression d'avoir devant nous l'adaptation en bande dessinée d'un roman de Paul Auster. Le sujet, un architecte renommé en dépression change de vie...

Lire la critique

il y a 11 ans

30 j'aime

3

Asterios Polyp
Hororo
10

Critique de Asterios Polyp par Hororo

Je devrais commencer cette chronique avec une courte biographie de l'auteur mais je n'en suis pas capable. David Mazzucchelli est un artiste dont la carrière m'a toujours échappé. Avec Frank Miller...

Lire la critique

il y a 11 ans

24 j'aime

2

Asterios Polyp
RiahLondes
4

Trop intellectuel prout prout pour moi...

Hum. Je me sens un peu navré de ne pas saisir en quoi cet ouvrage est un chef d’œuvre. Je vois que d'un point de vue technique et graphique ça sort du lot. Mais sur l'histoire, ça me laisse un peu de...

Lire la critique

il y a 7 ans

17 j'aime

7

Les Piliers de la Terre
DukE
4

Un chef-d'oeuvre d'ennui

Ou comment deviner 100 pages à l'avance ce qu'il va se passer... dans 100 pages. Et pourtant, on ne peut pas dire que je suis connu pour ma grande intuition. "Sa femme était dure à la tâche, pas...

Lire la critique

il y a 11 ans

19 j'aime

8

Naruto
DukE
7
Naruto

Une ode aux vilains

Bonjour, Je m'appelle Duke, j'ai bientôt 30 ans et je viens de commencer Naruto. *Booonjoouur Duke* Au début, je trouvais la série bien grattée, le chara design plus ou moins cohérent et puis au bout...

Lire la critique

il y a 11 ans

13 j'aime

3

Jimmy Corrigan
DukE
4

Critique de Jimmy Corrigan par DukE

J'ai franchement dû passé à côté de cette oeuvre. Sans doute la reliure foutue et les pages qui s'égrenaient entre mes mains n'ont-elles rien arrangé. Oui, j'avoue, c'est très circonstanciel et...

Lire la critique

il y a 11 ans

12 j'aime