Avis sur

Beastars par Goshima

Avatar Goshima
Critique publiée par le

Beastars se passe dans un univers moderne avec des personnages anthropomorphes où carnivores et herbivores se côtoient et vivent ensemble. Le manga commence sur un meurtre, dans un lycée un herbivore se fera assassiner par un carnivores qui ne put contrôler ses pulsions, scène d'ouverture qui pose toutes suites les futures enjeux moraux et thématiques du manga. On va suivre par la suite le quotidien de Legoshi, un grand loup gris lycéen et membre d'un club de théâtre qui tente bien que mal de se fondre dans cette société en mal.

Les relation herbivores/carnivores au sein de cet univers est le point central de ce manga. Ils vivent certe ensemble mais de manière contrôlée, pour les dortoirs par exemple les carnivores sont séparés des herbivores. Ils ont chacun des régimes alimentaires différents en fonction des besoins alimentaires de chaque espèce, mais évidemment sans viande qui est totalement prohibée. On a ici un univers très détaillé, riche et complet mais on sent que cette société tient sur des bases assez fragiles, et cache derrière une facette bien plus sombre.

Le manga n'est pas du tout manichéen avec des méchants carnivores et des gentils herbivores. Les carnivores pour la grande majorité se contentent d’essayer de s’intégrer à cette société seul certains plus minoritaires souhaitent pouvoir assouvir leurs désirs profonds et remettent le fonctionnement de la société en cause, qu'ils jugent contre nature. De l'autre coté les herbivores pour beaucoup restent méfiant vis à vis des carnivores, cette méfiance est évidemment totalement censé et totalement justifié mais elle a des répercussions, les carnivores se retrouvent souvent plus isolés, exclus et se retrouvent majoritairement qu'entre carnivores. (surtout pour les grands carnivores tel que les loups, tigres, ours...) Bref, c'est tout ces maux, ces interrogations sociales qui sont au centre l'intrigue par le biais de ces personnages. Une société qui peut faire évidemment écho à la notre mais sans pour autant se superposer, on a ici une forme de discrimination totalement inédit qui a ses propres règles et conséquences.

Des mœurs sociales qui seront développés à travers une dualité entre deux personnages, Legoshi, un grand carnivores, personnage qui est censé imposer la crainte, et une certaine supériorité mais qui se bride volontairement, il n'accepte pas cette loi du plus fort, et se met au service des plus faibles. Et Louis, un cerf, herbivore qui accepte la réalité comme elle est, mais essaiera de faire bouger les choses en faveur des herbivores en en assimilant totalement cette loi du plus fort pour se démarquer comme un Leader et s'affranchir de son statut d'herbivore. Deux personnages à la vision de la justice radicalement différentes mais qui se rapprochent par la force de leurs convictions.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 500 fois
3 apprécient

Goshima a ajouté ce manga à 5 listes Beastars

Autres actions de Goshima Beastars