Le traumatisme de la dark fantasy

Avis sur Berserk, tome 13

Avatar Roptar
Critique publiée par le

Pas besoin de développer pour dire à ceux qui l'ont lu à quel point ce tome est traumatisant et viol ta conception du monde pour ce que tu vois et ce que tu ressens au fer et à mesure que tu tourne les pages. Ce tome marque les esprits grâce à son aspect glauque, gore et impitoyable ce qui le démarque des autres mangas où le scène peut se résumer à du gore ou à de la tristesse efficace mais simple.

Il nous fait nous attacher à des persos pendant 10 tomes juste pour les tuer et les violer ensuit c'est trop génial. Surtout qu'il n'y a qu'un seul personnage qui a une fin magnifique ( Judeau ). Tous les autres meurent de façon toute pourrie ou se font violer physiquement et moralement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 2849 fois
7 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de Roptar Berserk, tome 13