Juste ton

Avis sur Chroniques birmanes

Avatar lislb
Critique publiée par le

Chroniques birmanes était le seul des carnets de Guy Delisle que je n'avais pas encore lu. Après avoir trouvé Chroniques de Jérusalem un peu décevant à cause du côté père au foyer qui n'a pas forcément l'occasion de decouvrir autre chose que les jardins pour enfants, je n'étais pas spécialement enthousiaste (ou plutôt j'avais quelques doutes, puisque la configuration est la même).

Finalement Delisle trouve ici un bon équilibre entre le ton parfois trop partial de Pyongyang et le repli sur des annecdotes très familiales de Chroniques de Jérusalem.
Il raconte évidemment un quotidien qui est loin d'être trépidant : celui d'un expatrié qui voit du pays ce qu'on veut bien lui en montrer et tente de mener sa petite vie tranquille en s'occupant de son fils. Mais ici l'alternance entre la vie quotidienne, les rencontres et ce qui lui parvient du travail de sa femme donne un livre qui se lit avec beaucoup de plaisir et quelques sourires.
Je n'ai pas senti ici la déception des Chroniques de Jérusalem de le voir découvrir finalement assez peu de choses du pays où il se trouve, puisque ce séjour lui permet tout de même de rencontrer quelques birmans (mais aussi des personnes travaillant dans les ONG ou d'autres expatriés). Ce qui change, par rapport à Pyongyang, c'est aussi le recul qu'à l'auteur sur sa situation. On le voit s'imaginer s'acharner pour obtenir du régime en place ce qui lui est interdit pour abandonner dès le lendemain mais aussi nous montrer que certaines actions des ONG sur place peuvent paraître assez vaines.

Le trait classique de Guy Delisle n'est pas spécialement marquant, mais il arrive à apporter une ambiance sympathique à l'ouvrage grâce aux architectures atypiques, principalement. On a plus l'impression d'un décor à ses bribes qu'à un aperçu réaliste du pays, mais le rendu est moins plat et plus varié que dans Jérusalem .

Je ne m'attendais pas forcément à la fin de l'ouvrage, qui tourne plus autour de MSF et de ses actions à Myanmar que de son quotidien. C'est cependant un passage plutôt instructif et qui apporte quelque chose de différent au récit.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 95 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de lislb Chroniques birmanes