Et pourtant, c'était très bien parti...

Avis sur Death Note

Avatar Miamsolo
Critique publiée par le

"Quoi, t'as jamais lu Death Note?".

Voilà ce qu'on me répétait à longueur de journée dès que le sujet des mangas était abordé.

"Attends, il faut que tu lises ça mec, c'est trop génial!".

Oui oui, je veux bien te croire, mais c'est le temps qui me manque, et puis si tu savais le nombre de trucs que j'ai à lire...

"Ah mais Death Note doit être dans tes priorités, tu verras, ça va changer ta perception des mangas!"

Bref, Death Note m'était vendu comme un chef-d'œuvre, comme un des meilleurs mangas existants, une œuvre susceptible de me marquer à tout jamais. Du coup, face à une telle pression, je m'y suis mis. Enfin j'avais surtout un peu de temps libre devant moi, donc j'en ai profité.

Et je dois dire que ça commence très bien, les premiers tomes ont une histoire vraiment prenante! Le rythme est rapide, il n'y a aucun temps mort, j'étais d'ailleurs étonné de voir que le récit évoluait aussi vite. Les premiers tomes de Death Note sont remplis de suspense et de rebondissements. On découvre ensemble avec Light, le héros de ce récit, les pouvoirs de ce cahier magique. Et on se dit que heureusement, ce cahier est tombé entre de bonnes mains. Vous imaginez si ce cahier tombait entre les mains d'un individu dangereux? Heureusement, Light n'est qu'un étudiant qui veut faire le bien autour de lui. Il veut rendre le monde meilleur. Il tue quelques malfrats, de dangereux criminels, histoire de débarrasser notre planète de gens dangereux, et... Attendez une minute? Light tue des gens? Mais ça veut dire qu'il est lui-même un dangereux criminel! Bref, vous l'aurez compris, ce cahier soulève pas mal de questions intéressantes. Bien qu'il tue des assassins, Light en est lui-même un. Qui est-il pour pouvoir juger de la vie et la mort d'autrui? Se prend-il pour dieu? Eh bien oui, il se prend pour dieu, et va petit à petit sombrer dans la folie, en passant du statut de héros à celui de criminel recherché.

Ce manga bénéficie d'une dimension très sérieuse et soulève beaucoup de points intéressants, comme la dictature, le pouvoir de jugement, etc... Death Note est un manga qui fait réfléchir, qui joue avec le lecteur en lui proposant des idées défendues par Light et par les autres personnages. Des idées qui divergent. Le lecteur est amené à prendre parti. Et ça, le manga le fait habilement, évitant de prendre parti dans les premiers tomes, laissant ainsi au lecteur le choix de choisir son camp. Mais très vite, on remarquera que Light part dans les idées extrêmes et que le gentil justicier finit par montrer une face sombre de sa personnalité.

Bref, ça commence très bien, la première partie est excellente et pourrait même être qualifiée de chef-d'oeuvresque! Dommage que la seconde partie soit moins intéressante et qu'elle gâche en partie ce qui a été construit en début d'aventure.

L'histoire devient faussement complexe et propose des plans tirés par les cheveux. Les explications tactiques sont vraiment chiantes. En fait, ça part dans tous les sens, à croire que l'auteur ne savait pas comment continuer son histoire. Peut-être était-il victime de son succès et a-t-il voulu faire durer les aventures de Death Note, quitte à tirer plein d'éléments en longueur. On se retrouve avec de nouvelles intrigues et de nouveaux personnages loin d'être intéressants.

Les nouveaux personnages sont peu exploités et n'ont pas le même charisme que ceux introduits en début d'aventure. Si L est un personnage mystérieux et original, on ne peut pas en dire autant de Near qui manque de personnalité. Pareil pour Mello ou les autres personnages introduits en seconde partie de cette histoire, ils sont à peine exploités, du coup ça ne laisse pas le temps au lecteur de s'attacher à eux. Leur background est bien souvent peu exploité. À croire que l'auteur ne savait pas quoi faire de ce personnage. Les personnages sont trop nombreux et pas assez bien développés, c'est du gâchis.

Pire encore, certains personnages deviennent carrément transparents et se contentent du rôle de simple pantin, alors qu'au départ, ils étaient importants et apportaient quelque chose au récit. Misa en est le parfait exemple, elle qui était très importante dans ses premières apparitions et qui a fini par devenir un personnage ridicule et caricatural.

Ce qui m'a le plus déçu, ça reste le dénouement final, celui qu'on attend pendant 12 tomes et qui promettait d'être incroyable. Cette fin est surtout une grande déception, l'auteur offrant des explications abracadabrantesques auxquelles on ne croit pas un seul instant.

Ce manga aurait aisément pu tenir en 5 tomes, si l'auteur s'était contenté de raconter les passages importants de son histoire. Mais à trop vouloir en faire, il s'est carrément perdu, et il m'a perdu moi aussi.

Il y a un 13ème tome qui a été publié chez nous et qui est une sorte de guide qui soulève quelques points intéressants, mais il fait beaucoup de remplissage et n'a pas vraiment d'utilité pour le lecteur.

Bref, Death Note n'est pas le manga que j'espérais. Ce manga n'a pas changé ma vie, ni ma perception des mangas, il n'est rien de plus qu'un chouette divertissement gâché par un scénario faussement alambiqué auquel on ne croit pas une seule seconde...

"Alors, tu as lu Death Note?", m'as-t-on encore récemment demandé.

Oui oui, je l'ai enfin lu.

"Ah alors, t'as kiffé? C'est énorme hein?!"

Mouais, j'ai trouvé ça sympa, mais sans plus.

"Quoi? Tu rigoles? C'est très subtil comme manga, si si, je te jure! T'as pas du comprendre la profondeur du récit"

Bref, ma situation reste la même.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3186 fois
12 apprécient

Miamsolo a ajouté ce manga à 3 listes Death Note

Autres actions de Miamsolo Death Note