👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Chapi Chapo dans un bateau. Qui gagne ?

Les deux mecs les plus intelligents de la Terre rentrent dans une joute mentale pour essayer d'être plus intelligents que l'autre. Et nous on s'emmerde.

Death Note aurait pu être une bonne histoire. Les questions posées au début du manga sont intéressantes : si tu avais le pouvoir de punir directement n'importe quel criminel en le tuant, le ferais-tu ? Les punir ferait-il de toi un criminel ? Avoir droit de vie ou de mort sur n'importe qui te monterait-il à la tête ? Comment l'humanité vivrait sous la menace d'être châtié pour n'importe quelle faute ?

Pourtant, le manga s'écarte de cette idée intéressante pour passer rapidement au combat entre les deux personnages principaux :

- Light (dont le nom est très inspiré), insupportable élève premier de la classe. Une sorte d'Agnan beau gosse, à qui tout réussi, fait pour énerver n'importe quel otaku. Il se retrouve du jour au lendemain avec le pouvoir de tuer n'importe qui en toute impunité grâce au Death Note, un cahier d'écolier tout noir sans table de multiplication à l'arrière.

- L, détective de génie, fana de sucrerie, tendance emo avec un look de merde, dont personne ne connaît la véritable identité.

Les premiers tomes sont pas mal : on suit les problèmes de Light pour cacher son identité secrète, du nom de Kira (ou Killer, hoho !) et il se révèle plein de ressources (genre si tu découvres le Death Note, il prend feu avec la maison entière. On parle du mec le plus malin de la Terre). Mais par un twist incroyable, il finit par enquêter avec L pour démasquer Kira.

Et tout part en eau de boudin.

L et Light passent le reste de l'histoire à se regarder en chien de faïence à base de : si j'ai fait ça, c'est parce que je savais que tu allais faire ça. Oui, mais comme je savais que tu allais me faire faire ça, j'avais prévu le coup en faisant ça, etc... Les phylactères finissent pas prendre plus de place que le dessin et ça, c'est rarement bon signe dans une bande dessinée.

Pire, les personnages passent le plus clair de leur temps à expliquer pourquoi ils font ce qu'ils font et ça, c'est clairement une faiblesse.

Takeshi Obata, le dessinateur, est pas un tâcheron. Je veux même bien croire qu'il est plutôt bon. Pourtant, les compositions de ses pages sont souvent sans intérêts. Une bonne partie des tomes est constituée de plans moyen de L en train d'enfourner n'importe quelle sucrerie, toujours dans sa putain de position de mongol.

Sinon, je pense que le scénariste à un sérieux complexe de supériorité : il faut être sacrément sûr de son propre talent pour mettre en scène des joutes mentales entre deux génies.
Karhmit
1
Écrit par

il y a 11 ans

63 j'aime

26 commentaires

Death Note
Docteur_Jivago
9
Death Note

L'ombre du mal

Avec "Death Note", on se retrouve devant un manga contenant quelques retournements de situations dont certains interviennent assez tôt, donc dans cette critique je me limiterais à parler surtout de...

Lire la critique

il y a 7 ans

51 j'aime

5

Death Note
Erfëa
8
Death Note

Quelques considérations sur Death Note...

« Une fois morts, ils ne peuvent jamais revenir à la vie ». Ainsi se termine l'histoire de Death Note. Le monde va maintenant refermer la parenthèse ouverte avec l'ère de Kira. La refermer ? Pas si...

Lire la critique

il y a 11 ans

50 j'aime

12

Death Note
Tezuka
7
Death Note

Comme mes casseroles : brillant mais creux.

Death Note est un manga à part dans les shônen. Beaucoup plus sombre que ses petits camarades, il n'échappe au Seinen que part l'absence quasi-totale de violence physique. La mort, omniprésente, est...

Lire la critique

il y a 9 ans

49 j'aime

7

Suck My Geek
Karhmit
1
Suck My Geek

Critique de Suck My Geek par Karhmit

C'est bon, j'en ai marre. J'en ai ma claque. Suck my geek n'aura qu'un seul mérite : celui de montrer le paradoxe dans lequel se complaisent les autoproclamés " geeks ", entre fausse humilité et...

Lire la critique

il y a 9 ans

106 j'aime

197

La Bible
Karhmit
10
La Bible

Critique de La Bible par Karhmit

Ah ouais. En fait, la Bible sur Senscritique, c'est juste l'occasion pour les athées cyniques du site de faire des blagues moisies ? 10/10 parce que cette oeuvre ne devrait même pas pouvoir se...

Lire la critique

il y a 11 ans

81 j'aime

41

Juno
Karhmit
2
Juno

La bien-pensance chrétienne avance masquée.

Compte-rendu de la séance de planning familial du 19 Novembre 2010. Intervenante : Juno X, 16 ans. " Bonjour, je m'appelle Juno, j'ai 16 ans et je suis tombée enceinte de mon meilleur ami après une...

Lire la critique

il y a 11 ans

68 j'aime

8