Critique Mangas/Comics #17 : Death Note

Avis sur Death Note

Avatar Jérémy Raikou
Critique publiée par le

OOOOhhh ouiiiii et on est parti sur une critique d'un manga ultra connu , critique qui arrive bien tard d'ailleurs . Il est temps , bande de petits morpions , que je vous parle de death note! C'est sorti dans le weekly shonen jump de 2003 à 2006 en 12 tomes en tout ( + un 13eme tome qui sert de gros bonus ) , c'est édité chez nous chez Kana et a été dessiné Takeshi Obata , l'illustre ! Et Tsugumi Oba , le génie ! Meme si je sais que vous savez ce qu'est death note et que vous vous doutez bien de ce que j'en pense , et bien une ptite piqure de rappel serait le bienvenue et puis j'ai également quelques trucs personnels à dire sur l'un des meilleurs mangas qui m'a été donné de lire , et de voir en animé aussi , Squalala nous sommes parti !

Mais on connait tous death noteuh ! En es tu sur ?

Death note , c'est l'histoire de Light Yagami , un lycéen pour qui tout réussi mais qui arrive quand même à s'emmerder dans sa vie , et la vie d'ailleurs , il l'a trouve ennuyeuse et pourri . Il tombe alors mystérieusement sur un cahier noir tombé du ciel , le death note , dans lesquelles les premières pages du mode d'emploi ( HOW TO USE IT ) indique précisément que lorsque le nom d'une personne est écrite sur ce cahier , elle meurt . Et ce cahier regorge d'ailleurs d'un bon nombre de règles à respecter scrupuleusement . Aprés avoir testé le pouvoir bel et bien réel du cahier , Light rencontre quelque jours aprés , le propriétaire de ce death note , le dieu de la mort Ryuk , qui lui explique qui l'a fait laissé tombé exprés ce cahier parce qu'il s'ennuyait également . Light lui décrit alors son objectif : devenir un dieu sur Terre en éliminant tous les criminels et en bâtissant ainsi un monde de paix . Les différents meurtres de criminels à répétitions attirerons l'attention d'interpol et plus précisément un mystérieux détective du nom de ''L'' dont peu de gens connaissent son apparence . S'en suit alors un véritable jeu du chat et de la souris où Light veut savoir l'identité de L pour le tuer grace au death note et où L veut capturer Kira ( pseudonyme de Light lorsqu'il commet ses meurtres ) dont il ne sait pas ,bien sur , qu'il est le commanditaire de tous ces crimes .

Je ne vous apprend rien en disant que c'est clairement un des meilleurs mangas en terme d'écriture de scénario et de personnages . La complexité des enquêtes policières du au death note ainsi que les personnages trés intriguant se battant à coup de stratagème est assez percutant et a contribué à en faire un trés bon manga .Il y a seulement quelque points sur lesquelles j'aimerai traiter , surtout un en fait , une erreur que beaucoup de gens font sur death note : ce n'est pas un manga psychologique !!!! . Et j'espère que mes quatre points d'exclamations servirons ! Death note est plus un manga de tactique où se mêle des combats de neurones dans lesquelles nous voyons des personnages voulant pièger d'autres personnages et arriver à leur fins . On pourrait donc le comparer , dans une moindre à mesure à d'autres mangas de type tactique comme Kingdom ou bien Les héros de la galaxie . Une œuvre psychologique est une œuvre dans lequel on va s'enfoncer plus précisément dans la psyché d'un personnage et découvrir ce qui va/ce qui ne vas pas chez ce ou ces personnages , et quand je pense manga/japanimation je pense avant tout à Evangelion qui en est l'exemple typique , et qui est bien différent de death note en terme d'approche de psychologie. Et pour vous donner d'autres exemples , on pourrai dire aussi la saga de jeux vidéo Silent hill qui met en avant tous les cauchemars et les tourments que vivent les personnages , ou encore l’excellent film l'échelle de Jacob qui nous plonge dans la vie déformé de la réalité d'un vétéran de la guerre du Viet Nam . On est donc dans un terrain différent de death note qui couvre stratagème , idée de justice , du bien , du mal etc .

Mon royaume pour une pomme

Death note est un manga qui est arrivé pile au bon moment . Je l'ai découvert avec ma sœur quand j'étais au collège ( comme beaucoup de manga et animé ) et 'javais lu les tomes + vu l'animé quasi en même temps , et si je dis qu'il est arrivé au bon moment c'est parce qu'avec death note , j'ai découvert un manga qui était construit , qui racontait , et qui nous faisait vivre autre chose que de l'aventure ou du combat . Ici , il s'agit d'une œuvre un peu plus mature que ça explorant tout notre rapport à la vie et à la mort , mais aussi et surtout à notre notion de justice . Et quand on parle de justice dans death note , on pense avant tout au duo Light et L . Light est un personnage que je trouve à la fois imbu de sa personne et intéressant .Je le trouve détestable parce que j'ai vraiment eu l’impression que malgré le fait qu'il veuille créer un monde parfait , il le fait plus pour lui même que pour les gens qui l'entoure ( meme si il pense à sa famille à un certain moment du manga , c'est vrai ) . L est un personnage qui as les memes qualités et défauts , outre le fait qu'on adore tous la posture qu'il prend pour s'assoie ( que je prend dés fois lorsque je suis sur mon PC et que plein d'autres personnes font aussi je suppose :p ) et qu'il mange des gateaux tout en continuant son enquête , je le trouve quand meme bien présomptueux et suffisant envers la police et envers autrui aussi . Mais je pense aussi sincèrement que ces qualités et défauts participe à l'ambiance assez grisante du manga qui souligne un autre thème important : tout le rapport entre le bien et le mal ( surtout représenté à travers Light et L ) . Il y a aussi juste un petit détail que j'aime bien , c'est lorsque Light et L doivent à un moment en venir aux mains , j'ai remarqué que Light utilisait ses poings et L ses pieds , Light voulant se rapprocher d'un dieu, donc d'un etre au sommet utilise ses membres qui sont le plus loin du sol , et L qui est un homme hors du commun mais qui est trés terre à terre utilise ses membres qui sont le plus prés du sol , et des petits détails comme ça , death note en fourmille !

L'idée de justice est bien sur le thème principale de ce manga outre que le rapport à la vie et à la mort . Plus qu'une simple poursuite intellectuel pour découvrir l'identité de l'autre , Death Note se démarque pour son aspect grisant de la justice et remet en doute les idées que nous avons dessus , enfin surtout sur celui ou celle qui abat cette justice , à quel prix il/elle doit l'avoir et quels en sont les conséquences . L'idée que Light veuille créer un nouveau monde de paix est bonne , mais les conséquences de tout ceci n'en est encore que plus frappant quand on voit que c'est le death note et ces multiples règles qui en sont la cause . Le death note est pour moi un véritable avertissement : un humain peut avoir un pouvoir divin mais ne doit pas l'utiliser , ou alors que trés rarement et avec parcimonie . L’être humain nous est donc montré à la fois comme un être puissante et faible à la fois et j'ai trouvé ça bien vu de la part des auteurs ! On le voit surtout à travers les membres de la police dont le père de Light , Soichiro , fait parti . Autre que le death note en lui meme , les interprétations qu'on peut lui trouver et les différents personnages bien écrit de ce manga , j'ai aimé le rapport de death note à la religion . Comme pour Evangelion , on ne parle pas de religion mais on utilise certains thèmes ou certaines imageries pour illustrer tout ce monde qui nous parait hors du commun , hors de notre portée , et cela se remarque aussi à travers l'animé , d'ailleurs ...

L'animé c'est bien ? Et la deuxième partie c'est nul ?

Oui pour la première et non pour la deuxième . L'animé est vraiment de bonne facture graphiquement et reprend le scénario du manga avec brio ( meme si certaines scènes ont changé , on va dire qu'on se rapproche du 100% en terme de fidélité , donc ça va :p ) . La bande son magistral participe vraiment à l’atmosphère du manga ( l'opening 1 , juste l'opening 1 bordel! )et permet de rajouter une couche sur l'aspect religieux du titre grace à des chants et recueil de poèmes religieux , des thèmes en latin etc ( je m'y connais pas trop en musique , pas tapé moi s'il vous plait ^^') . De plus l'animé ne fait que 42 épisodes, ce qui est un format plus qu'acceptable et digérable en terme de qualité/ quantité .

Concernant la deuxième partie de l'histoire

APRES LA MORT DE L

je la trouve injustement critiqué par les fans . Certes elle est moins accrocheuse que la première partie mais

toute l'idée de comment Light fera pour préserver et continuer d'etre Kira est intéressante . Et ce combat avec L continue mine de rien à travers ses deux successeurs , Near et Melo . Near n'est pas très intéressant , c'est juste un mini L en fait . Mais Melo apporte de la réactivité et une bien bonne ambition de justice qui fait du bien au manga , même si , je trouve, que Melo est un peu sous exploité ce qui est dommage mais pas si grave .

Conclusion : Death Note est un exemple de qualité d'écriture et de dessins dans l'univers du manga . La maturité de son histoire et le réalisme de ses dessins , même pour les éléments fantastiques ( dieux de la mort surtout ) sont vraiment excellentes ! Un manga que je ne peux que conseiller . Dans sa version papier comme dans sa version animé , la qualité est là .

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 515 fois
6 apprécient

Jérémy Raikou a ajouté ce manga à 2 listes Death Note

Autres actions de Jérémy Raikou Death Note