Couverture Hallorave - Le Roi des mouches, tome 1

Critiques de Hallorave - Le Roi des mouches, tome 1

BD franco-belge de et (2005)

Early Stones

Tu frissonnes, hésites, n’oses t’aventurer plus avant dans l’univers glauque de Mezzo et Pirus. Les comparaisons innombrables et peu flatteuses car castratrices inhibent ton esprit désespérément critique. Tu crains l’orgie, l’overdose de mauvaise came, le bad trip des mauvais jours, la gueule de bois carabinée. Tu contemples cette tête de mouche absurde, démesurée, inepte et te dis... Lire l'avis à propos de Hallorave - Le Roi des mouches, tome 1

20 3
Avatar -IgoR-
9
-IgoR- ·

Critique de Hallorave - Le Roi des mouches, tome 1 par Sejy

Je flotte, ahuri. Prisonnier de la bulle nihiliste et lumineuse que Mezzo et Pirus ont créée pour moi. Je vagabonde entre les états d'âme. Béat, repus du plaisir, que dis-je, de la jouissance qu'offre cet exutoire par procuration, ce révélateur de mon immoralité bien trop dissimulée. Je suis troublé qu'elle me soit si froidement dévoilée. Un peu nauséeux aussi, dérangé quand l'obscénité me... Lire la critique de Hallorave - Le Roi des mouches, tome 1

11 4
Avatar Sejy
10
Sejy ·

Critique de Hallorave - Le Roi des mouches, tome 1 par Max

Entre Charles Burns et Daniels Clowes, il y a Mezzo et Pirus. Ces deux auteurs nous plongent dans un univers complétement barrée, ou le dessin suit parfaitement l'ambiance de l'histoire, c'est glauque, c'est beau, c'est triste et putain ça fait du bien. Lire l'avis à propos de Hallorave - Le Roi des mouches, tome 1

3
Avatar Max
9
Max ·

J'aime, j'aime pas, j'aime, j'aime pas ?

Je ne m'aventurerai pas ici sur les comparaisons avec d'autres auteurs de BD, ça a été suffisament explicité ailleurs. Ce tome 1, nous balance dans une ambiance assez délicate, aux couleurs & au style difficile à digérer. Les longs monologues sont réberbatifs, même si passé un moment on prend le pli. On se retrouve alors plongé dans une bourgade bourgeoiso-dégôlasse,... Lire la critique de Hallorave - Le Roi des mouches, tome 1

2
Avatar SPDD
6
SPDD ·

Sans grand intérêt...pour l'instant?

Encore une sélection Angoulême qui a l'air bien pourrie? Difficile à dire, mais c'est bien parti. On suit les pensées de plusieurs personnages qui finissent par se croiser. On est dans un univers contemporains mais triste, déprimant, sombre, crado. Le personnage principal est un glandeur chez sa mère, qui rêve de se taper la meuf (Sal) de son soi disant pote, ou plutot comparse de defonce... Lire la critique de Hallorave - Le Roi des mouches, tome 1

2
Avatar _Kitu_
5
_Kitu_ ·

mouais ...

Excusez moi, mais je trouve cela un peu inauthentique... Je vois deux zigues qui mettent Charles Burns, Lynch, et sans doute une demi-douzaine d' autres dans un shaker et qui versent. Je trouve ça faussement étrange. Maintenant, ce que j' en dis... Lire la critique de Hallorave - Le Roi des mouches, tome 1

4 2
Avatar Quantiflex
5
Quantiflex ·

Disséquer la mouche

Un chef d’œuvre d'après certains, je me laisse convaincre de le lire. Étrangement il me reste un goût amer après ma lecture, bien que le graphisme et les couleurs sont à mon goût, l'histoire est un plat froid, du déjà vu. J'ai eu l'impression de lire un mauvais script de série télé, tous les ingrédients y sont : ambiance poisseuse, jeunes adultes désabusés... Lire l'avis à propos de Hallorave - Le Roi des mouches, tome 1

2
Avatar adeline_alpert
5
adeline_alpert ·

Du cul, du cul, du cul !

Montrer du cul, c'est pas plus con qu'autre chose. Par contre en montrer juste histoire de, sans développer de propos derrière, ça n'est pas très intéressant. Deux solutions alors : - développer un vrai récit, éventuellement (mais pas nécessairement) au détriment du cul - arrêter de faire semblant de raconter quelque chose, et montrer plus de cul Cette BD ne fait ni l'un ni l'autre. Des... Lire l'avis à propos de Hallorave - Le Roi des mouches, tome 1

Avatar l'homme improbable
3
l'homme improbable ·