La crise (de rire) des subprimes gaulois

Avis sur Le Domaine des dieux - Astérix, tome 17

Avatar koffe
Critique publiée par le

Et oui... Goscinny avait vraiment un temps d'avance sur tout. Et le domaine des dieux, même s'il ne traite pas directement des subprimes montre bien la folie immobilière dans les endroits inadaptés telle qu'on a pu la voir récemment.

J'ai pris beaucoup de plaisir à relire ce tome dont je gardais un souvenir excellent. Comme toujours dans les Astérix période Goscinny, l'idée de départ est simple mais le traitement est aux petits oignons: le passage au "tout tourisme" du village des gaulois, le peu de motivation des nouveaux propriétaires romains (ça m'a fait penser à tous les bricolages type "loi de robien"), les efforts redoublés du petit architecte pour construire en région inhospitalière, le retour à la nature une fois les lieux abandonnés (à comparer avec les photos des suburbs de Detroits par exemple), etc...

Un travail magique de Goscinny.
A relire, au moins autant que le Devin...

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 459 fois
6 apprécient

Autres actions de koffe Le Domaine des dieux - Astérix, tome 17