Tintin aventurier engagé

Avis sur Le Lotus bleu - Les Aventures de Tintin, tome 5

Avatar Harlemshogun
Critique publiée par le

Suite de l'aventure entamée dans « Les cigares du pharaon », Tintin est appelé à l'aide en Chine mais par qui et pourquoi ? Sur l'Empire du milieu occupé par le pays du Soleil levant, va se dénouer les questions qui restaient en suspend.

Cet album est stupéfiant et pas seulement à cause du trafic d'opium. A ceux qui restent bloqués sur « Tintin au Congo » en confondant naïveté illustrative avec engagement politique ; je leur demanderais de lire le « Lotus Bleu » qui pour le coup contient clairement un message anti-colonialiste et dénonce en quatre cases les clichés néfastes fruits de la méconnaissance et des craintes.

D'autre part, cette aventure est ancrée dans une actualité très brulante et grave. Ici pas de pays imaginaires, Tintin se retrouve dans une Chine occupée par le Japon et où il y a des concessions internationales. Ainsi, l'intrépide reporter (qui n'écrit jamais d'article) se retrouve au milieu de la grande Histoire, celle de notre vrai monde avec les vraies nations. Jamais la fameuse accroche « de 7 à 77 ans » n'a été aussi juste. Car, bien que l'engagement de cette œuvre soit manifeste, elle reste une aventure de Tintin et l'action est présente.

Les dessins sont ceux de 1946, mais tant mieux, ils sont magnifiques et les couleurs ainsi que les détails explosent offrant un régale pour les yeux. Il y a aussi des séquences se déroulant la nuit qui sont esthétiquement très réussies et parfois envoutantes. La pénombre ajoute une atmosphère très particulière et souligne la solitude de Tintin face à des forces immenses liguées contre lui.

Excellent !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1003 fois
10 apprécient

Autres actions de Harlemshogun Le Lotus bleu - Les Aventures de Tintin, tome 5