Couverture Les Années douces, tome 2

Critiques de Les Années douces, tome 2

Manga de (2011)

Critique de Les Années douces, tome 2 par JulienQuotidien

Totalement déçu par ce second tome. La tournure prend une forme surprenante mais pas à mon goût. Je n'ai rien compris à la fin, avec quel degrés ou symbolisme prendre le récit se déroulant dans l'enfance de cette femme. Seul le dessin, comme toujours avec Taniguchi, est splendide. Mais il ne sauve en rien le récit. À noter une interview, à la fin, entre ce dernier et l'auteur du roman d'origine.... Lire la critique de Les Années douces, tome 2

4
Avatar JulienQuotidien
5
JulienQuotidien ·

Critique de Les Années douces, tome 2 par Avers

Tsukiko Omachi tisse une étrange relation avec un homme beaucoup plus âgé qu'elle, qui un temps fut un de ses professeurs. Ce lien ténu est fait de rencontres inoppinées ou programmées et qui, si elles n'ont lieu, créent en Tsukiko un manque insidieux. Les lenteurs et les silences sont dans cette adaptation du roman éponyme de Hiromi Kawakami un cheminement vers une émotion profondément... Lire la critique de Les Années douces, tome 2

Avatar Avers
7
Avers ·

Critique de Les Années douces, tome 2 par Marcel Kunwu

La beauté, légèrement supérieur, de ce second tome sur le premier tient à l'éveil toujours aussi délicat et simple du désir, de la passion, de l'amour platonique puis charnel. Et de cet appendice étrange, surnaturel et poétique. Lire l'avis à propos de Les Années douces, tome 2

Avatar Marcel Kunwu
6
Marcel Kunwu ·

Des dessins somptueux

Les dessins de Taniguchi sont toujours aussi somptueux. Dans ce deuxième volet des années douces, les relations entre le maître et Tsukiko prennent une nouvelle tournure, une nouvelle dimension que les dessins restituent avec sensibilité, émotion, maîtrise. On se laisse emporter par cette histoire d'amour, presque éphémère. Lire la critique de Les Années douces, tome 2

Avatar Sieg Juju
7
Sieg Juju ·

Viens, Harutsuna, viens !

Ce deuxième tome des Années Douces a quelque chose de trop fantastique, qui rompt largement avec le premier. La distinction en deux tomes est donc assez compréhensible. Il s'attache plus sur un aspect narratif et poursuit la relation avec le maître d'une manière plus profonde, et tout aussi belle — voire plus. On suit le cheminement intellectuel et affectif de Tsukiko, la presque ambiguité de... Lire la critique de Les Années douces, tome 2

1
Avatar HamsterNihiliste
7
HamsterNihiliste ·