Les Folles Aventures de Spirou (2008-17)

Avis sur Les Folles Aventures de Spirou - Spirou et...

Avatar Muffinman
Critique publiée par le

Cet album hors-série est constitué de récits courts centrés quasi-exclusivement sur Le Journal de Spirou et son histoire. C'est truffé de références, ce qui implique qu'un lecteur ne connaissant pas particulièrement la série SPIROU & FANTASIO ne percevra pas les clins d’œil qui abondent dans ces petites aventures.

"Back to the Rédak" (publié en avril 2008 pour les 70 ans du journal) raconte l'aventure de Spirou perdu dans les archives, où il rencontre un vieux gardien persuadé de vivre encore à l'ère de la "guerre" Journal Tintin vs. Journal de Spirou. Tout ceci n'est donc que prétexte à évoquer des épisodes marquants de la rédaction (les gaffes de Gaston, Le Trombone illustré, les hauts de pages de Yann & Conrad), mais malgré une excellente exécution, cette historiette de circonstance ne risque pas d'intéresser grand monde en dehors du lecteur assidu de Spirou.

Vient ensuite un récit sous forme de texte illustré intitulé "Le Cadeau de Fantasio" (paru à l'origine en décembre 2009) qui fait figure de remplissage, d'autant plus que les deux pages qui le constituaient originellement dans le journal, dans une composition beaucoup plus satisfaisante, est ici étirée en trois pages plutôt fades, malgré la belle qualité des illustrations de Yoann.

Toujours dans le cadre égocentré sur la vie de la rédaction de Spirou, on peut ensuite lire "Groom toujours !" (publié en avril 2013 pour les 75 ans du journal). Un récit sympathique, une nouvelle fois truffé de références, sans pour autant être formidable.

C'est alors que vient le moment le plus rafraîchissant de l'album : une aventure inédite qui, pour une fois, nous sort du contexte un peu auto-complaisant de la rédaction de Spirou. Ça s'intitule "La Chevauchée temporelle" et on retrouve le jeune neveu du comte de Champignac, Aurélien (vu dans L'Horloger de la comète et Le Réveil du Z) qui malgré lui entraîne Spirou et Fantasio dans une aventure - encore une course échevelée ! - à travers l'espace-temps. C'est sympathique et la conclusion fait sourire, mais il n'y a pas de quoi s'extasier. Il aurait peut-être été bon de faire quelques planches de plus pour faire un récit plus étoffé et consistant et donc, moins superficiel.
Où sont donc passés les "longs" récits courts d'antan ("La Foire aux gangsters", "La Peur au bout du fil", "Gare au cliché !"...) ?

"Destins contrariés" est paru à Noël 2014 pour célébrer le quatre-millième numéro du journal. C'est donc une nouvelle fois hyper-référencé et ne pourra pas faire sourire le lecteur qui ne connaît pas la série. L'habitué, quant à lui, s'amusera beaucoup des changements de rôles des personnages (seul le maire de Champignac est vraiment raté : le "Yo... C'est stylé !" est une marque typique de l'incompréhension des personnages par les auteurs, et Vehlmann - qui n'a vraiment pas le sens de l'amphigouri - ne sait pas le faire parler). On regrettera aussi la laideur absolue des cinquième et sixième planches de ce récit. Avec celles du naufrage de la pirogue de Spirou et Fantasio dans La Colère du Marsupilami, c'est ce que Yoann a fait de plus moche dans la série.

A l'instar du "Cadeau de Fantasio", "La Grande Réconciliation" est un récit illustré qui n'a aucun intérêt en tant que tel alors qu'il aurait sans doute pu avoir des qualités comiques s'il avait été fait en bande-dessinée. Présenté sous cette forme, on a surtout la sensation que les auteurs ne se sont pas foulés et que l'éditeur se moque de ses lecteurs (surtout lorsqu'on sait qu'il reste d'autres histoires courtes qui auraient nettement mieux fait l'affaire que ce remplissage insipide. Où est donc l'excellent gag de Gaston de 2010 ? qui, en plus, est la plus belle planche jamais dessinée par Yoann pour SPIROU).

L'album se conclut avec "Batguy" et "Supergroom", deux historiettes de 2016 mettant en scène le personnage de Spirou qui se prend pour un superhéros façon comics. Si le concept surprend, l'exercice de style peut être intéressant. Dans la première histoire on retrouve le Batguy (parodie évidente de Batman) de Dans les griffes de la Vipère qui convie Spirou à participer à l'une de ses missions de superhéros. Visiblement les auteurs avaient apprécié ce personnage et c'est vrai que dans ...la Vipère il avait un potentiel énorme. Mais voilà, le scénariste étant mauvais, il l'a mis à la poubelle (ainsi que le reste) au bout de vingt pages et a préféré renvoyer Spirou courir dans la forêt de Champignac. Il aurait donc été préférable de l'utiliser à l'époque au lieu de le récupérer trois ans après pour une histoire sans grand intérêt sous prétexte que le Journal de Spirou faisait un numéro spécial consacré aux superhéros. Comme le dessin n'est pas non plus très soigné, le résultat n'est donc pas franchement convaincant. Dans "Supergroom", en revanche, Spirou - qui s'est pris au jeu du super-héroïsme - demande son aide à Champignac pour l'aider à vraiment faire le justicier sous les yeux médusés de la presse (incluant Fantasio et Seccotine) qui ne le reconnaît pas malgré son masque et le fantacoptère. Encore une fois, on n'échappe pas aux clins d’œil au passé (la guerre Tintin-Spirou) mais ça reste une agréable lecture.
Yoann & Vehlmann ont pris beaucoup de plaisir à créer ce dérivé de SPIROU dont le premier album est annoncé pour 2019, et qui sera suivi de deux autres jusqu'en 2021, laissant SPIROU & FANTASIO de côté pendant ce temps-là.

Mais est-ce que SUPERGROOM est une idée vraiment viable en dehors du simple exercice de style ? Et cela veut-il dire que Yoann & Vehlmann commencent déjà à se ménager une porte de sortie de la série-mère, qui ne les a jamais beaucoup inspirés ? Quoi qu'ils en disent.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 261 fois
1 apprécie

Muffinman a ajouté cette bd à 3 listes Les Folles Aventures de Spirou - Spirou et Fantasio, hors-série 5

  • Bd
    Cover Spirou, Fantasio, Spip... et les autres

    Spirou, Fantasio, Spip... et les autres

    QUIZ : Dans l'image ci-dessus, trouvez Gaston Lagaffe. - .Il n'y a rien à gagner, c'est pour le plaisir. 10 = chef-d’œuvre 9 =...

  • Bd
    Cover Les pires albums de SPIROU & FANTASIO

    Les pires albums de SPIROU & FANTASIO

    C'est-à-dire ceux qui ont en-dessous de la moyenne (de 0 à 4/10) selon moi. 10 = chef-d’œuvre 9 = indispensable 8 = excellent 7...

  • Sondage Bd
    Cover Les meilleurs albums de Spirou

    Les meilleurs albums de Spirou

    Avec : Le Repaire de la murène - Spirou et Fantasio, tome 9, La Mauvaise Tête - Spirou et Fantasio, tome 8, Le Prisonnier du bouddha - Spirou et Fantasio, tome 14, Le Nid des marsupilamis - Spirou et Fantasio, tome 12,

Autres actions de Muffinman Les Folles Aventures de Spirou - Spirou et Fantasio, hors-série 5