Avis sur

Nodame Cantabile par Rohagus

Avatar Rohagus
Critique publiée par le

Je viens de finir de lire les 9 premiers tomes de cette série. Je les ai trouvés originaux, intéressants, parfois amusants, mais j'avoue que j'attendais un peu mieux de ce manga.

Nous nous plaçons dans l'univers des étudiants en musique. La trame de l'intrigue joue sur les relations entre les deux personnages principaux, au début une simple relation de voisinage ambigüe dont on devine aisément qu'elle va se transformer tout doucement en amour sincère.
Shin'ichi Chiaki est un beau jeune homme, surdoué dans tous les domaines musicaux, très travailleur et très consciencieux, séducteur involontaire de toutes les femmes qui l'entourent mais assez taciturne et traumatisé au fond de lui-même.
Face à sa rigueur presque austère, Megumi Noda est plus que fantasque. Instable et bordélique, elle oscille entre crises de déprime et d'infantilisme aigu. Mais comme Chiaki, elle est folle de musique et, même si elle a toutes les peines du monde à déchiffrer une partition, elle est capable d'interpréter presque toutes les musiques qu'elle a entendues un jour et elle affectionne tout particulièrement l'improvisation et la création personnelle. Et surtout Nodame la fofolle est complètement éprise à sa manière de Chiaki.
Nous allons donc suivre ces deux-là mais également tous les étudiants et les musiciens qui vont les approcher et travailler avec eux, durant quelques-unes de leurs années d'étude puis le début de leur carrière. Et nous observerons ainsi leur évolution musicale aussi bien que sentimentale.

Les personnages sont originaux et plutôt attachants.
Malgré tout, moi qui pensais adorer le caractère excentrique de Nodame, je ne m'y suis pas vraiment retrouvé avec elle. J'ai trouvé un peu artificiel son caractère parfois enfantin parfois dépressif. N'arrivant pas à la cerner et ne la trouvant pas naturelle, je ne suis pas tombé sous son charme comme je l'aurais souhaité.
Du coup, je me suis surtout intéressé à Chiaki, l'intrigue tournant d'ailleurs essentiellement autour de lui au final. Et avec lui, le scénario devient un peu la success story d'une étoile montante de la musique. C'est intéressant, bien mené, parfois assez prenant, mais pas totalement captivant.
Je m'attendais aussi à davantage d'humour. Certes Nodame est amusante avec son comportement et ses expressions bizarres ("Mukkiiiii !", "Gabooo !", ...), certes les déboires d'un Chiaki qui ne demande pas de tant plaire aux filles amènent parfois le sourire, mais je me suis un peu ennuyé sur la partie humoristique de ce manga.

Ce fut donc une lecture plaisante pour moi et qui m'a donné envie de réécouter de la musique classique pour en apprécier plus distinctement les finesses. Je me suis suffisamment attaché aux personnages pour souhaiter suivre un peu encore leurs aventures, d'autant plus qu'à partir du tome 10, j'ai bien envie de les voir évoluer dans Paris. Mais je n'ai pas été totalement accroché et je n'ai pas plus hâte que ça de lire les tomes suivants.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 366 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Rohagus Nodame Cantabile