Couverture Obélix et Compagnie - Astérix, tome 23

Critiques de Obélix et Compagnie - Astérix, tome 23

BD franco-belge de et

  • 1
  • 2

Le capitalisme expliqué aux nuls (ou l'argent ne fait pas le bonheur)!

Riche, très riche ce 23ème opus du lutin malin! Nous sommes en 1976 et la France commence à faire son deuil des "Trente Glorieuses". Au revoir la croissance, bonjour la crise! C'est l'apparition dans les médias d'hommes à face de cul peu sexy et austères : les économistes! Sur un plan plus personnel, Goscinny pas réputé pour être un homme d'argent, voit d'un oeil amusé l'arrivée dans le monde de... Lire l'avis à propos de Obélix et Compagnie - Astérix, tome 23

34 9
Avatar Kowalski
9
Kowalski ·

Critique de Piero, des mots que je n'aurais aussi bien accordés

"Obélix et compagnie" n'est sans doute pas le plus drôle des Astérix, au moins est-il l'un des plus intéressants, la crise économique, financière et civilisationnelle sans précédent qui s'annonce dans les mois à venir donnant, hélas, raison aux analyses sous-jacentes au récit de l'immense Goscinny. Jules César n'a pu vaincre militairement nos irréductibles gaulois. César est le... Lire la critique de Obélix et Compagnie - Astérix, tome 23

27 13
Avatar chinaskibuk
8
chinaskibuk ·

Hé hé hé

Obélix monte sa petite entreprise d'exploitation de menhirs et les vend à prix d'or à un Romain frais émoulue de son école d'administration. Le village devient fou avec l'introduction de l'argent, le langage se désagrège en même temps que les déjeuners d'affaires pullulent et les Romains ne savent plus quoi faire de ces obscures cailloux. Pas le meilleur album de la saga des Gaulois, mais de... Lire la critique de Obélix et Compagnie - Astérix, tome 23

13 3
Avatar raisin_ver
8
raisin_ver ·

Chirac en prison

Très bon tome d'Astérix où ce-dernier cède la place de héro à Obélix. Les romains ont un nouveau plan grandiose pour vaincre les gaulois : injecter dans leur village le capitalisme. Ça rappellera quelque peu Le Domaine des Dieux, l'idée d'une opposition entre le mode de vie très proche de la nature des gaulois et celui capitaliste de Rome. Un plan qui pourrait réussir si malheureusement le... Lire la critique de Obélix et Compagnie - Astérix, tome 23

4 1
Avatar mavhoc
8
mavhoc ·

Précix economicus popularum

On n'attendait vraiment pas Goscinny sur un pareil thème, car nous voilà en pleine parodie de la vulgarisation économique de comptoir. On se croirait chez un conseiller bancaire donnant des conseils à un entrepreneur afin de le gruger tout en le persuadant qu'il a tout compris et qu'il fait une bonne affaire. Du coup les dialogues sont délicieux, les situations crées sont en revanche un peu... Lire l'avis à propos de Obélix et Compagnie - Astérix, tome 23

2
Avatar estonius
7
estonius ·

Le capitalisme à la Gauloise

Un album d'Astérix plutôt sympathique qui a le chic de se concentrer sur son plus fidèle acolyte qu'est Obélix. Astérix est donc relégué au second plan même s'il restera le détonateur de la solution qui rapportera la paix au village avec l'aide de Panoramix le druide. Goscinny décide de s'attaquer au capitalisme à travers cet album et de se moquer à la fois des Romains et des Gaulois à travers... Lire l'avis à propos de Obélix et Compagnie - Astérix, tome 23

6 1
Avatar batman1985
6
batman1985 ·

Critique de Obélix et Compagnie - Astérix, tome 23 par AMCHI

Obélix et Compagnie est grosso modo dans son premier tiers un bon album, Gosciny se moque du commerce et de la loi de l'offre et du marché avec nos villageois appâtés par l'argent et des choses qui leur sont inutiles. Cet album ne parvient pas à vraiment marquer son coup, cela reste finalement assez simpliste et comme d'autres tomes de la série il y a cette impression... Lire la critique de Obélix et Compagnie - Astérix, tome 23

5 14
Avatar AMCHI
6
AMCHI ·

-- Le MEILLEUR Astérix --

Pour moi ce livre est une merveille, le meilleur Astérix Ce n'est que bien plus tard que j'ai découvert qu'en plus d'être une excellente explication du monde de l'économie, Caius Saugrenus le jeune ambitieux était en fait Jacques Chirac... en version jeune. Les Astérix (comme pour beaucoup de gens) ce sont les premières B.D. que j'ai lu (pour pas dire livres) et ce qui est formidable avec... Lire l'avis à propos de Obélix et Compagnie - Astérix, tome 23

5 1
Avatar Catalarem
9
Catalarem ·

À domicile

Quand j'étais môme, cet album était mon préféré. J'aimais particulièrement le choix des couleurs pour ces tenues bien kitschs qu'arborent nos héros devenus commerçants. Le relire fut une déception. Le scénario est assez pauvre. Goscinny avait trouvé une belle idée le jour où il créa le domaine des Dieux, car cela confrontait nos irrédusctibles Gaulois à une force autre que physique : l'argent.... Lire l'avis à propos de Obélix et Compagnie - Astérix, tome 23

4 2
Avatar Fatpooper
6
Fatpooper ·

"DV TRAVAIL POVR NOS ESCLAVES"

- Malentendus : "Je représente l'ensemble de l'industrie du menhir romain, et je ne peux pas accepter une décision qui risque de priver de travail toute une catégorie de travailleurs." - Jules César : "Mais ce sont des esclaves !" - Malentendus : "Justement ! le travail est le seul droit que possède l'esclave ; on ne peut pas lui enlever ce droit !" Lire la critique de Obélix et Compagnie - Astérix, tome 23

6 1
Avatar Miamiwa
8
Miamiwa ·
  • 1
  • 2