Quartier lointain

Avis sur Quartier lointain

Avatar lapereau  nouille
Critique publiée par le

Quartier lointain est une BD écrite et dessinée par Jiro Taniguchi. Elle est composée de 2 tomes et est originaire d’Asie. Elle est sortie le 29 septembre 1998 au Japon. Elle a reçu plusieurs prix dont le prix Micheluzzi du meilleur album en 2003 ou le prix Max et Moritz de la meilleure bande dessinée Japonaise en 2008.

Cette BD, nous raconte l’histoire d’Hiroshi Nakahara, un homme de 48 ans qui va retourner en enfance. Tout commence lorsqu’il part en voyage d’affaire et se trompe de train au retour. Il décide de continuer le chemin jusqu’au prochain arrêt et se retrouve dans sa ville natale, Kurayoshi. Là, il rend visite à la tombe de sa mère et tout d’un coup, il est projeté dans le passé et redevient un enfant de 14 ans. Il va être déboussolé au début mais va vite comprendre que c’est la réalité. Il va commencer à aller à l’école et va retrouver ses amis d’enfance. Après l’école il va essayer de retourner dans le futur en priant dans le cimetière mais cela ne marche pas. Comme il avait déjà fini ses études auparavant, ses cours étaient plus faciles et cela lui a permis de parler avec Tomoko Nagasé, la plus belle fille de l’école. Cependant, Hiroshi se rend compte que son passé se met à changer. Par la suite, il s’est souvenu que son père allait disparaître cette année. Il commence à se poser des questions quant à la disparition de son père dans le passé et se demande comment l’empêcher de partir. Il passe beaucoup de temps avec sa camarade de classe Tomoko Nagasé et accepte de sortir avec elle. Ensuite, il va demander à sa grand-mère de lui raconter l’histoire de ses parents. Il va penser que son père avait une liaison et que c’est pour cela qu’il va partir. Il va le suivre et va rencontrer Tamiko Osawa, il va comprendre qu’elle n’est juste qu’une amie malade seule. Les vacances d’été commencent enfin et vers la fin de ceux-ci, il va essayer d’arrêter son père sans réussir. Il va beaucoup réfléchir entre sa vie amoureuse et sa famille.

Ce livre m’a beaucoup plu, j’apprécie grandement le thème du voyage dans le temps et de plus le héro n’est pas un gamin inconscient qui ne pense pas avant d’agir. Il réfléchit aux conséquences de ses actes. Cependant, je n’aime pas le fait qu’il commence à sortir avec Tomoko dans le deuxième tome. Je trouve que même s’il est dans la corp d’un enfant de 14 ans, il n’aurait pas dû accepter la demande de Tomoko. J’ai tout particulièrement aimé la fin lorsque Hiroshi reçoit le livre de Daisuke, le titre étant le garçon du futur. Je suis aussi heureuse que le futur soit resté le même car je trouve que le but de ce voyage n’était pas de changer le passé mais de le comprendre. Les dessins étaient bien faits mais ils n’étaient pas exceptionnels, comme je lis beaucoup de mangas moi-même, j’ai déjà vu de meilleurs dessins. Enfin cela dépend des gouts de chacun. J’aurai préféré savoir ce que sont devenus les amis d’Hiroshi et Tomoko à la fin mais je suppose que tout est revenu à la normal pour les autres à part Daisuke.

En conclusion, je pense que c’est un livre à lire. Ce livre nous fait passer de l’enfance à la vie d’un adulte et nous montre que notre psychologie change entre deux. Il permet aux gens de réfléchir sur leur vie et de penser à leur futur. Ce n’est pas juste une autre histoire de voyage dans le temps, dans ce livre on voit ce que Hiroshi pense et ce qu’il ressent.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 69 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de lapereau nouille Quartier lointain