Grand final avec Lucien

Avis sur Sans pitié ! - Star Wars : Chevaliers de...

Avatar Romain Bouvet
Critique publiée par le

Zayne Carrick est à nouveau jeté sur les routes galactiques afin de rassembler les preuves de son innocence et exposer au grand jour les sombres desseins du Pacte qui a juré sa perte. Son enquête l’emmène, lui et ses compagnons, sur les terres de l’un de ses anciens Maîtres Jedi, jusqu’à une cache de reliques Sith ! Mais c’est sur Coruscant qu’aura lieu son combat contre son mentor, Lucien Draay et que son exil prendra fin… d’une façon ou d’une autre. Meurtrier Sith ou jeune Padawan victime d’une machination ? La vérité va enfin éclater pour Zayne Carrick dans un affrontement dantesque !

Et oui, aussi surprenant que cela puisse paraître, la fin de la cavalcade intergalactique de Zayne Carrick prend fin dans ce tome. Alors que je m’attendais à ce que notre héros s’en sorte lors des derniers tomes, c’est dès le numéro 5 que Zayne va enfin se débarrasser du Pacte. Dans le bon sens ou non, à vous de le découvrir.
Après avoir mis la main sur de nombreuses reliques Sith gardées par le Pacte, Zayne et ses camarades disposent de tous les preuves pour aller défendre la cause de notre héros devant le Grand Conseil Jedi. Et ce qui est bon pour lui, c’est que certains dans ce Conseil, veulent entendre ce qu’il a à dire. Surtout vis-à-vis de son ancien maître Lucien Draay !
Dans cette ultime ligne droite un Jedi du Pacte va mourir et un autre, affolé à l’idée d’être le prochain sur la longue liste des décès, va préférer agir pour sa vie et non plus pour le Pacte.

Comme toujours avec Zayne cela ne se fera pas dans la facilité, bien au contraire, mais une fois toutes les épreuves passées, Zayne, ses amis et ses ennemis, tous vont se retrouver au domaine Draay, théâtre final de cette course poursuite sans fin à travers la galaxie.
Et là, coup de théâtre, on va se rendre compte très vite que Lucien qui pensait manipuler tout le monde, et au final lui-même le pantin du véritable ennemi. Un ennemi un peu vite mis en avant, qui devient un peu vite surpuissant, et ce n’est pas un court chapitre sur son passé et le pourquoi du comment qui vont rendre cela plus crédible. Du moins rendre la pilule plus facile à digérer…

Et cette fin de saga est décevante sur toute la ligne, hormis ce nouveau méchant (que l’on attendait certes, mais qui méritait une approche plus longue) Lucien Draay et Zayne vont finir par faire équipe (oui comme ça, sans que l’on sache pourquoi, du moins on le devine mais c’est tout. Une page ils se foutent dessus, celle d’après ils travaillent de concert) et surtout cet ennemi si soi disant « puissant » ne fait vraiment pas long feu.

Après ce grand final, le nouveau statu quo de nos personnages s’annonce cependant fort intéressant, et on s’attend, je m’attends à vivre de nouvelles grandes aventures avec Zayne Carrick et surtout Jaraël (que j’aimerais voir un peu plus^^).

Niveau dessin, Bong Dazo est en nette progression depuis les premiers épisodes, et même si cela reste limité par moment et trop souvent cartoony, cela n’en reste pas moins agréable à regarder. Mention spéciale pour les magnifiques couvertures de Dustin Weaver.

Bref, un bon tome dans l’ensemble, quelques invraisemblances, mais une bonne dose d’action, de révélations et un nouveau statu quo prometteur !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 175 fois
0 apprécie · 1 n'apprécie pas

Autres actions de Romain Bouvet Sans pitié ! - Star Wars : Chevaliers de l'Ancienne République, tome 5