Avis sur

Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) –...

Avatar chesnay
Critique publiée par le

Un Riad Sattouf grave. Si la description de la Libye de Kadhafi contient quelques drôleries, celle de la Syrie d'Hafez el-Assad culmine dans la plus complète angoisse. Le père mène sa barque d'un pays arabe l'autre au mépris contradictoire de ses convictions intellectuelles et au suivisme incompréhensible de la mère. On sort de la bande-dessinée affolé à l'idée de devoir retourner en Syrie dans le tome 2.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 398 fois
4 apprécient

Autres actions de chesnay Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984) – L’Arabe du futur, tome 1