Avatar cinematraque

Critiques de cinematraque

Versus
  Suivre
Bande-annonce
6.4

Critique de The Grandmaster par cinematraque

"Or, derrière cette quête qui transforme les images en écrin, The Grandmaster est plongé dans le doute. Le film est hanté par « l’instant décisif » (cher à Henri Cartier-Bresson), ce moment prégnant où l’objectif se déclenche, captant un instantané de vie. Paradoxe : quand Zhang Ziyi traverse un couloir, on dirait que plusieurs années s’écoulent. L’échelle des plans varie, le style affirme sa... Lire la critique de The Grandmaster

Avatar cinematraque
10
cinematraque ·
Bande-annonce
-

Critique de Le Diable dans la peau par cinematraque

"L’une des forces de ce premier film réside dans le regard que porte le réalisateur sur le paysage qui encadre le film. Loin de la ville, les vallons du Limousin deviennent un personnage à part entière, prenant les formes de la mère disparue. La campagne est un refuge face à la violence du foyer, où vit, comme reclus, le père des deux frères, en conflit permanent avec l’aîné, Xavier. En... Lire l'avis à propos de Le Diable dans la peau

Avatar cinematraque
6
cinematraque ·
Bande-annonce
5.5

Critique de 40 ans : Mode d'emploi par cinematraque

"Affranchi du cadre formaté de ses deux premiers films, 40 ans… fait alors entendre une musique propre à son auteur. Une structure (dis)harmonique (Rudd, Mann & les filles Apatow, le cercle restreint de la famille) fait le terreau de développements dignes d’une partition de jazz. Subtiles variations autour d’un même thème, improvisations (Melissa McCarthy, soliste au jeu strident et virtuose),... Lire la critique de 40 ans : Mode d'emploi

Avatar cinematraque
4
cinematraque ·
Bande-annonce
5.3

Critique de Le Premier Homme par cinematraque

"Tristement, le petit Camus illustré s’enfonce dans une léthargie, en forme d’impasse intellectuelle : pour comprendre l’œuvre d’un auteur, il faut en revenir à l’enfance. Ce lieu commun ancestral qui voit préférer l’humain aux écrits (on le voit gribouiller une fois), crée l’illusion d’un Camus humaniste. Et si la reconstitution tue dans l’œuf la poésie, c’est bien cette idéologie gâteuse qui... Lire la critique de Le Premier Homme

Avatar cinematraque
2
cinematraque ·
Bande-annonce
4.9

Critique de Jack le chasseur de géants par cinematraque

"De bout en bout, Singer se désintéresse du film. Visuellement, il ne fait aucun effort pour permettre à des effets spéciaux d’un autre âge d’intégrer l’univers du film, abandonne la mise en scène pour illustrer paresseusement le conte, et surtout ne cherche jamais à rendre digeste un scénario plutôt honteux. Les héros sont ici sans saveur, transparents, à la limite de l’abrutissement." Lire l'avis à propos de Jack le chasseur de géants

Avatar cinematraque
1
cinematraque ·
7.4

Critique de Le Cri par cinematraque

"Et si le personnage principal était la disparition ? Aldo court après cette disparition. Il est l’homme qui marche, mais pour aller où ? Les paysages qu’il traverse donnent l’impression d’être de plus en plus vastes. Vastes car pas assez grands pour contenir le vide grandissant du personnage ? Ou vaste car ce paysage est en réalité fermé ? Ne serait-il qu’une aire de jeu pour flirts de... Lire la critique de Le Cri

1
Avatar cinematraque
10
cinematraque ·
Bande-annonce
6.3

Critique de The Color Wheel par cinematraque

"la mise en scène un poil maniérée (plans serrés, attention aux détails, touche « arty » appuyée) peut parfois agacer quand la complaisance du geste prend le dessus. De la même manière, bien que souvent très drôle, le film souffre par endroit d’être emporté par la dynamique de son verbe. Les séquences les plus bavardes ne sont d’ailleurs pas sans rappeler les dialogues légèrement irritants de... Lire l'avis à propos de The Color Wheel

1
Avatar cinematraque
4
cinematraque ·
Bande-annonce
5.3

Critique de Spring Breakers par cinematraque

"à ces gammes mentales imposées, qui visent toutes à éloigner le plus possible de l’espace public la figure de l’amoureuse et celle de l’amoureux (on se reportera à Barthes pour une description fouillée de cet exil moderne des sentiments), s’ajoute depuis l’apparition du spring break, la possibilité non plus simplement de « baiser comme des bêtes » - so 20th century ! -, mais celle littéralement... Lire la critique de Spring Breakers

Avatar cinematraque
6
cinematraque ·
Bande-annonce
7.0

Critique de Cloud Atlas par cinematraque

"La finesse avec laquelle les auteurs parviennent à gérer la narration de ces six récits, leur souci de n’en privilégier aucun, leur permet également de ne pas sombrer dans la facilité new age : on est ici plus proche du Banquet de Platon que des Enfants du Verseau de Marilyn Ferguson." La suite sur Cinématraque http://www.cinematraque.com/2013/03/cloud-atlas-une-question-de-genres/ Lire la critique de Cloud Atlas

Avatar cinematraque
7
cinematraque ·
Bande-annonce
5.3

Critique de Le Monde fantastique d'Oz par cinematraque

"(Sam Raimi) propose un autre regard sur la cinéphilie hallucinée qu’engendra Le Magicien d’Oz, affiliée au cinéma de David Lynch en particulier. Le spectateur n’accède plus au monde d’Oz avec naïveté, le spectateur n’est plus dupe. Petit frère d’Ash dans l’Armée des Ténèbres, Oz est ici un usurpateur, un opportuniste. Comment vivre sans illusions, en sachant que tout est truqué ? Voila un... Lire la critique de Le Monde fantastique d'Oz

Avatar cinematraque
9
cinematraque ·