À découper suivant les pointillés
7.9

acteur

À découper suivant les pointillés (2021)

16 min. Date de première diffusion : 17 novembre 2021 (France). 1 saison. Comédie, Animation

Dessin animé (cartoons) Netflix

Synopsis : En pleine prise de conscience alors qu'il voyage avec ses amis, un dessinateur de Rome prend du recul sur sa vie et son histoire d'amour malheureuse.

Un poulpe à la gorge
7.3

auteur et dessinateur

Un poulpe à la gorge (2021)

Sortie : 1 septembre 2021 (France).

BD (divers) de Michele Rech (Zerocalcare)

Résumé : Après le succès de Kobane Calling et dans la lignée de Oublie mon nom, un roman graphique de formation décalé, mêlant humour et gravité, dans lequel Zerocalcare revient sur trois moments de sa jeunesse lui permettant de souligner les premiers questionnements existentiels, l'importance cruciale de l'amitié et les désillusions qui surgissent à l'approche de l'âge adulte. Le tout à travers un narrateur possédant un véritable don de l'autodérision, impitoyable avec ses faiblesses qui peuvent aussi être les nôtres.

A Babbo morto

auteur et dessinateur

A Babbo morto (2020)

Sortie : novembre 2020.

BD (divers) de Michele Rech (Zerocalcare)

Scheletri

auteur et dessinateur

Scheletri (2020)

Sortie : 15 octobre 2020 (Italie).

BD (divers) de Michele Rech (Zerocalcare)

Résumé : Dix-huit ans et un mensonge embarrassant: tous les matins, Zero dit à sa mère qu'il va la fac, mais il passe en réalité 5 heures dans le métro. C'est ainsi qu'il fait la connaissance d'Arloc, un adolescent à peine plus jeune que lui et qui d'autres raisons pour perdre ses journées sur la ligne B du métro de Rome. Au fur et à mesure que leur amitié grandit, les ombres de la vie d'Arloc se confondent avec celles de la banlieue de Rome, de la violence, de la drogue et de squelettes dans l'armoire.

Au-delà des décombres : Intégrale
8.4

auteur et dessinateur

Au-delà des décombres : Intégrale (2019)

Sortie : 18 septembre 2019 (France).

BD (divers) de Michele Rech (Zerocalcare)

Résumé : Depuis quelques années, Zerocalcare est débordé par son succès, au point de ne plus avoir le temps de voir ses amis. Contre toute attente, il les retrouve au mariage de Sanglier. Leur situation n’a pas tellement évolué : ses amis rêvent toujours d’une carrière à laquelle ils devront renoncer, d’enfants qu’ils ne pourront pas avoir et, pour ceux qui en ont, l’avenir demeure tout aussi incertain. Zerocalcalre rend compte des problèmes rencontrés par toute une génération, celle des plus de trente ans, qui se trouvent confrontés tous les jours aux nuances les plus diverses de la précarité de l’existence. Des incertitudes qui se manifestent dans le milieu du travail aussi bien que dans les rapports amicaux ou amoureux, et qui s’incarnent ici sous la forme de monstres terriblement familiers : Arnath, le démon du sentiment de l’irréversible, ou encore Grandméchantibuth, le démon de l’attente impuissante pour ne citer qu’eux. Une lueur d’espoir cependant pour le groupe : un appel à projets auquel ils ont participé pour obtenir des subventions. Une réponse qui permettra aux personnalités de chacun d’évoluer. Avec la conviction que, s’il est impossible de contrer les difficultés sociales, la force des liens amicaux et familiaux permet de les affronter.

Au-delà des décombres : six mois plus tard
7.2

auteur et dessinateur

Au-delà des décombres : six mois plus tard (2019)

Sortie : 6 mars 2019 (France).

BD (divers) de Zerocalcare

Résumé : Le deuxième volume très attendu du diptyque "Au-delà des décombres", que Zerocalcare consacre à sa génération, celle des trentenaires, dressant en creux un portrait de toute l'Italie. Toujours avec humour, il souligne les difficultés sociales de cette génération aux perpectives d'avenir limitées, mais pointe l'importance fondamentale des relations amicales et familiales. Une chronique sociale réaliste, toujours décalée, d'une génération en transition.

Au-delà des décombres
7.4

auteur et dessinateur

Au-delà des décombres (2018)

Sortie : 5 septembre 2018 (France).

BD (divers) de Michele Rech (Zerocalcare)

Résumé : 1er volume du nouvel opus de Zerocalcare : Dans le train qui le mène à Rome, Zerocalcare compte les secondes entre chaque sonnerie de téléphone. Désormais reconnu, il est assailli de sollicitations de la part de journalistes, associations, écoles et divers organismes qu'il ne parvient pas à refuser. Guidé par un sens de culpabilité particulièrement aigu, l'auteur dresse un portrait de lui-même sans concession, celui d'un auteur faisant face à un succès parfois étouffant. Les retrouvailles avec ses amis d'enfance, eux aussi en proie à de nouvelles préoccupations à l'orée de la trentaine sont l'occasion pour l'auteur de se confronter à d'autres trajectoires d'hommes et de femmes de sa génération. Zerocalcare livre une oeuvre chorale touchante, toujours empreinte d'humour, et aborde avec légèreté des thématiques existentielles et universelles.

Imbroglio
7.6

auteur et dessinateur

Imbroglio (2017)

Sortie : 1 mars 2017 (France).

BD (divers) de Zerocalcare

Résumé : Après le succès de « Kobane Calling », l’intérêt de Zerocalcare pour la situation politique en Syrie n’a pas faibli. Le contexte ne cessant d’évoluer, il a souhaité prolonger le travail graphique qu’il avait commencé pour mettre à jour son témoignage. Sur le même ton, décalé, il prolonge son projet avec ces 12 planches inédites, publiées en Italie dans le journal La Repubblica, en forme de mise à jour de la situation. Il évoque ainsi plus précisément l’implication de la Turquie, l’évolution des prises de décision à l’international au regard d’une intervention aux côtés des Kurdes, etc. Un travail toujours empreint de justesse, d’émotion et, paradoxalement, d’un humour permettant de conserver une nécessaire distance avec la dureté des faits.

Kobane Calling
8

auteur et dessinateur

Kobane Calling (2016)

Sortie : 7 septembre 2016 (France).

BD (divers) de Michele Rech (Zerocalcare)

Résumé : Envoyé par « l'Internazionale » (le « Courrier International » italien), Zerocalcare part aux confins de la Turquie, de l'Irak et du Kurdistan syrien pour rejoindre la ville de Kobané, à la rencontre de l'armée des femmes kurdes, en lutte contre l'avancée de l'État Islamique. À partir de ce voyage, Zerocalcare livre un reportage d'une sincérité poignante, un témoignage indispensable et bouleversant qui s'efforce de retranscrire la complexité et les contradictions d'une guerre si souvent simplifiée par les médias internationaux et le discours politique. Le tout avec l'inimitable ton, extrêmement drôle et touchant, le langage et l'univers d'un auteur qui sait interpréter comme personne, le quotidien, les craintes et les aspirations de sa génération.

Oublie mon nom
7.3

auteur et dessinateur

Oublie mon nom (2014)

Sortie : 6 septembre 2017 (France).

BD (divers) de Michele Rech (Zerocalcare)

Résumé : À la mort de sa grand-mère, Zerocalcare découvre tout un pan de son histoire familiale qu'il ignorait. Cet évènement marque pour lui la fin de l'adolescence et l'entrée dans l'âge adulte. Tiraillé entre cette fin de l'innocence et la volonté de résister à l'oppression sociale environnante, il convoque faits réels et souvenirs inventés pour livrer avec son humour, son sens du détail et son décalage habituels l'histoire de trois générations de sa famille: celle de sa grand-mère, celle de sa mère et la sienne.

12 heures plus tard : Le Matin des morts-vivants
6.3

auteur et dessinateur

12 heures plus tard : Le Matin des morts-vivants (2013)

Sortie : 7 février 2018 (France).

BD (divers) de Michele Rech (Zerocalcare)

Résumé : Une invasion de zombies ravage Rebibbia, le quartier de Rome très cher à l'auteur. Zerocalcare avec ses amis Secco, Sanglier, Katja, sont parmi les rares survivants. Ils sont réfugiés chez Zerocalcare, en train de jouer à Streetfighter. Ils n'ont qu'une seule possibilité pour se sauver... Arriver à l'heure au rendez-vous avec le boss du quartier, Er Paturnia !

La Prophétie du tatou
7.3

auteur et dessinateur

La Prophétie du tatou (2012)

Sortie : 22 octobre 2014 (France).

BD (divers) de Zerocalcare

Résumé : Une série d'histoires autobiographiques au goût aigre-doux, qui s'emboîtent grâce à un fil conducteur mélancolique (la mort de Camille, son amour de jeunesse). L'auteur décrit avec humour et ironie sa vie et les questions existentielles d'un jeune homme (amitiés, peurs, travail, amour...). Chacun se retrouvera dans les nombreuses scènes de la vie quotidienne décrites avec humour et cynisme. Autant de petits moments qui ne reviendront jamais et dont nous nous souviendrons toujours, en nous demandant ce qui serait arrivé si nous avions agi différemment. Des thématiques difficiles, que Zerocalcare traite avec une sorte de naïveté et d'innocence qui touche le lecteur, dessinant des personnages reconnaissables aisément pour exprimer ses différents états de conscience, dont le fameux Tatou, présence rassurante qui l'accompagne en permanence.