Boyle a perdu la main (tagada tzouin tzouin)

Avis sur 127 Heures

Avatar Before-Sunrise
Critique publiée par le

Un alpiniste se coince bêtement le bras sous un rocher dans les entrailles du désert en Utah. D'abord, il tente de s'extraire de cet enfer en grattant la pierre avec un canif. Puis il se met à parler à sa caméra pour laisser un message posthume. Ensuite, il se met à penser à sa vie, son enfance, son amour enfui, ses fantasmes. Il parle, il pense, il dort, il boit sa pisse, il devient un poil barjo. Enfin il se coupe le bras avec ledit canif dans une scène vomitivement intéressante.

Et pourtant, pourtant, pendant tout ce temps, tout ce que j'avais en tête c'était « comment a-t-il pu enlever son sac à dos avec un bras coincé contre la paroi de ce canyon ? ». Tout cela reste un mystère.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1986 fois
26 apprécient · 5 n'apprécient pas

Before-Sunrise a ajouté ce film à 5 listes 127 Heures

Autres actions de Before-Sunrise 127 Heures