They fucking forgot my birthday!

Avis sur 16 bougies pour Sam

Avatar VirginiA
Critique publiée par le

Pour son premier film, John Hughes voulait montrer qu'on peut prendre au sérieux les problèmes des adolescents. Jusqu'ici, au cinéma, les adolescents faisaient figure de réceptacle de gags burlesques, aux problèmes suffisamment légers et anodins pour pouvoir s'en moquer allègrement (sauf quand c'était pour des films d'horreur comme Carrie, certes).(...)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1150 fois
25 apprécient

VirginiA a ajouté ce film à 3 listes 16 bougies pour Sam

  • Films
    Cover A John Hughes Companion to Teen Angst.

    A John Hughes Companion to Teen Angst.

    Cette liste ne cherche en aucune manière à être originale, elle me permet juste de compiler mes avis sur la filmo du Saint Père...

  • Films
    Illustration American Teens

    American Teens

    Le but de ce dossier est de présenter, dans un ordre délibérément aléatoire, voire anarchique, des teen-movies culte qui ont...

  • Films
    Illustration Eastbound

    Eastbound

    Parce que grandir aux États-Unis, dans les années 80, c'est souvent un déplacement géographique d'Ouest en Est. (et quand c'est...

Autres actions de VirginiA 16 bougies pour Sam