Donnez donc un verre d'eau à notre ami Martin

Avis sur 3 Billboards, les panneaux de la vengeance

Avatar Nell Mey
Critique publiée par le

Heureuse de trouver 3 Billboards en bonne qualité streaming (le cinéma de ma ville n'ayant pas jugé intéressant de programmer ce film...humpf), je m'installe tranquillement pour regarder ce "chef d'oeuvre révolutionnaire". Autant vous dire qu'après avoir vu la bande annonce, je me préparais à passer un bon moment.
Je t'attendais Frances et je savais que ce film n'allait pas tourner autour d'une vengeance mais bien parler des rapports conflictuels entre habitants d'une même petite ville. Ça tombe bien, je suis toujours partante pour un film qui parle des rapports humains dans ce qu'ils ont de plus tendus dès lors qu'un élément perturbateur entre en jeu.
On part de loin quand même en ce qui concerne 3 Billboards. Racistes, homophobes ou complètement arriérés, y'a pas beaucoup de personnages développés pour te faire penser autrement que "les petites bourgades du fond de l'Amérique sont peuplées de crétins vivant dans un siècle passé". J'avoue que j'ai du mal avec ça mais je fais confiance au film pour m'emmener ailleurs qu'à son point de départ.
Mais impossible de rester immergée dans le film. Je l'ai vu en VF alors j'espère que ceux qui l'ont vu en VO pourront me donner leur avis, mais les dialogues m'ont régulièrement fait sortir du film. Je n'ai pas compté le nombre de fois où je me suis dit "WTF?? mais pourquoi elle/il dit ça?"
Les revirements narratifs ne m'ont pas convaincue du tout... Je suis contente de voir des personnages qui ne sont pas manichéens mais par contre, la recherche de la rédemption qui te tombe sur le coin du nez comme ça d'un coup, j'ai du mal à y croire. Autant que j'ai du mal à me figurer que je devrais trouver normal ou même possible une scène dans laquelle un gosse met un couteau sous la gorge de son père qui tente d'étrangler sa mère puis, tout ce petit monde s'assoit autour de la table... Pépouze.
Je veux bien que la psyché humaine soit tortueuse, imprévisible, tout ça tout ça...
Mais 3 Billboards ne m'a pas convaincue qu'on peut tout à fait péter un câble, jeter un mec par la fenêtre et ensuite tenter de sauver son âme en aidant quelqu'un qu'on déteste.
Non.
Il reste que j'ai apprécié la non résolution d'un arc important, les belles images et le jeu des acteurs (même si leur rôle était whatthefuckesquequoibordeldemerde??). Voilà. J'ai pas passé un mauvais moment. Mais j'ai pas vu le chef d'oeuvre révolutionnaire que j'attendais. Ni même le bon petit film qui va bien.
Shit. Je suis déçue.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1754 fois
11 apprécient · 3 n'apprécient pas

Autres actions de Nell Mey 3 Billboards, les panneaux de la vengeance