"Stay true to yourself"?

Avis sur A Star Is Born

Avatar unclement
Critique publiée par le

Au début j'ai bien cru que le projet n'allait pas convaincre et que ce remake ne serait diffusé que dans trois salles et basta. Il n'en est rien puisque le film est acclamé de partout et s'offre une assez large promotion. Suivant d'assez prés la carrière de Gaga depuis ses débuts dans la musique, il m'était indispensable de voir ce qu'elle donnait sur grand écran. Sa performance est convaincante et prouve enfin qu'une actrice se cache derrière les traits de Lady Gaga, la reine du show.
Bradley Cooper, devant et derrière la caméra offre une interprétation assez bonne de son personnage même si elle ne consiste qu'à trainer sa peau à droite et à gauche durant tout le film. Certaines scènes sont grisantes, comme la première vraie scène en concert lorsque le duo interprète Shallow. On a à la fois l'impression d'être dans le public, sur la scène avec eux, et même d'être carrément Ally quand elle fonce vers le micro où elle nous transmet son adrénaline.
La première partie du film est très réussie mais le château de cartes s’effondre ensuite. Le rythme retombe, on ne vit pas la montée de la "Star", puisqu'en deux transitions c'en est déjà une. Le film ne replace pas son succès grimpant à hauteur du public et on a du mal à prendre conscience de l'ampleur de sa percée dans le showbiz. D'ailleurs Gaga dans cette deuxième partie n'a plus l'air que de jouer son propre rôle, celui de Lady Gaga, et ne donne plus grand chose de neuf en terme d'acting. Bradley Cooper dans la peau de Jackson ne sera pas plus surprenant en restant sur le registre un peu usé de l'homme rongé par l'alcool qui titube tout le long du métrage. On sent quelques trous dans le scénario (ou le montage) avec par exemple la découverte bien trop tardive de la filiation du personnage principal Jackson avec ce qui semblait n'être seulement que son manager. On découvre que ces deux personnages sont liés lors d'une scène qui devait pourtant être chargée en émotion, sauf que l'ont passe totalement à coté.

Certaines scènes sont grotesques comme celle des Grammy's précipitant le film dans un poncif et nous servant des facilités scénaristiques qui nous font rouler les yeux au ciel, je fais aussi allusion à la rivalité entre les deux frères (je pense que le plus gros point faible du film est le frère de Jackson. Je ne sais pas si ce personnage existait dans l’œuvre originale mais son traitement dans ce remake est vraiment hasardeux).
Et malheureusement on sent à des kilomètres comment tout cela va se finir, et après le dénouement final le message global du film reste toujours flou. C'est quoi la morale?

Qu'il faut rester fidèle à soi-même? Apparemment pas, ça n'est pas le fond du problème, puisque même si Ally refusait de céder aux conditions de sa maison de disque à propos de son apparence notamment (s'agissant de remplir une sorte de cahier des charges de la popstar type), elle finie par se raviser de façon assez surprenante et ce revirement n'est pas montré. Et au final ça n'a l'air de provoquer de tort à personne. Jackson était déjà alcoolique et borderline avant sa rencontre avec Ally, et c'est sa jalousie pour son succès qui a aggravé son cas.
La mort de Jackson intervient de façon assez téléphonée à cause des mots du manager d'Ally qui ont raisonnés en lui, rouvrant une brèche dans laquelle il s'engouffre. Alors qu'il était sobre, sur la voie de la guérison et ayant retrouvé un équilibre dans son couple. Pourquoi s'est-il laissé aussi facilement influencé, lui qui connait si bien la perfidie de ce genre d'acteur de l'industrie musicale?

Alors qu'il pourrait s'agir d'une merveilleuse façon de dénoncer les travers cette même industrie musicale par exemple, il n'en est rien. C'est même plutôt l'inverse puisqu'en suivant aveuglément les directives de sa maison de disque, Ally s'offre le succès qu'elle s'interdisait rêver avoir, et trahir ses principes n'a pas l'air de vraiment la déranger en fin de compte. D'autant plus que ça n'est pas ce qui tue Jackson.
Bref. Le message est inexistant, et si message il y a, il se contredit.

Malgré tout le film s'offre une photo des plus léchée et des scènes de concerts dantesques filmés en caméra épaule donnant une authenticité particulière. Le duo fonctionne, on sent une réelle alchimie entre les personnages mais aussi entre les deux acteurs. Ce remake est glamour, poignant et fort, très beau sur la forme mais un peu léger sur le fond.

En vrac, j'ai aimé

  • Lady Gaga qui crève l'écran pendant la première partie.
  • Une bande originale aux petits oignons avec de magnifiques ballades.
  • Les scènes en concert, comme si nous y étions.
  • Dans l’ère du temps.
J'ai moins aimé

  • Lady Gaga qui joue un peu elle-même dans la seconde partie du film.
  • Le personnage du grand-frère très mal incorporé.
  • Bradley Cooper fait presque le minimum...
  • Le message du film botte en touche.
Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 3548 fois
31 apprécient

unclement a ajouté ce film à 1 liste A Star Is Born

  • Films
    Cover Mes vus en 2018

    Mes vus en 2018

    La liste des films que j'ai vu en 2018! Certains ont eu droit à leurs critiques, n’hésitez pas à les consulter. Les films qui...

Autres actions de unclement A Star Is Born