Bande-annonce
Affiche À bout de souffle

À bout de souffle

(1960)
12345678910
Quand ?
7.3
  1. 78
  2. 98
  3. 187
  4. 345
  5. 808
  6. 1661
  7. 3518
  8. 4011
  9. 1984
  10. 1007
  • 14K
  • 890
  • 4.5K

Une petite frappe traquée par la police se retrouve à Paris où il tente de convaincre une amie américaine de partir avec lui en Italie.

Casting : acteurs principauxÀ bout de souffle

Casting complet du film À bout de souffle
Match des critiques
les meilleurs avis
À bout de souffle
VS
Une symphonie du détail

À bout de souffle a de ces répliques marquantes : « On dit dormir ensemble, mais c’est pas vrai ». En disant cette phrase, l’air de rien, Jean Seberg définissait avec poésie de la Nouvelle Vague, et notamment le cinéma de Godard. On est obligé de se séparer, lorsqu’on dort. Lorsqu’on ferme les yeux, on se retrouve seul en soi-même, peu importe la personne avec qui on partage ses draps… et sa vie. Quand on s’endort comme...

46 15
Avatar Ninesisters
4
Ninesisters
Critique de À bout de souffle par Ninesisters

Dans la catégorie « pour ne pas mourir idiot », j'ai enfin regardé un film de Jean-Luc Godard, un film de la fameuse Nouvelle Vague. Je m'attendais un truc faussement intellectuel et conceptuel (au mauvais sens du terme), et je n'ai pas été déçu. Oh non. Dialogues alambiqués sur l'amour, montage surprenant, l'ensemble donne un long-métrage un peu bizarre. Alors les esthètes ou les amateurs du genre me diront qu'il faut me replonger dans les années 60 pour saisir toute la qualité de ce film et... Lire la critique de À bout de souffle

12 1
Critiques : avis d'internautes (124)
À bout de souffle
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Wind of change

C’est l’histoire d’un garçon qui pense à la mort et d’une jeune femme qui n’y pense pas. J.L.G. (Passer pour un plaisantin, un farceur, voire un imposteur, voire même un cinéaste totalement incompétent, ignorant des règles les plus élémentaires de la syntaxe du cinéma, à l’image d’un Ed Wood et de ses faux raccords, Godard pourrait bien avoir... Lire la critique de À bout de souffle

47 3
Avatar pphf
8
pphf ·
Maintenant, je fonce, Alphonse.

A bout de souffle est pour beaucoup le chef d’œuvre de la nouvelle vague, symbolisant cet élan cinématographique qui casse les codes d’un certain pan de la narration. A bout de souffle a quelque chose, c’est indéniable, il a son propre langage, d’ailleurs Patricia et Michel ne se comprennent pas aisément, « les français vous dites toujours ça », lui dit-elle souvent. C’est aussi une jeunesse qui... Lire l'avis à propos de À bout de souffle

46 4
Avatar Velvetman
7
Velvetman ·
Si vous n'aimez pas la mer... si vous n'aimez pas la montagne... si vous n'aimez pas ce film...

...allez en paix, mais vous êtes bizarres quand même. Les gens qui ne peuvent pas encadrer Godard diront toujours de lui que c'est un poseur prétentieux, mais ici il n'y a rien de tel à mon sens. A bout de souffle c'est plein de petites choses... une certaine idée du mouvement, une fumée de cigarette qui s'envole, un air de swing nonchalant, et puis "a gun and a girl" bien sûr, selon... Lire la critique de À bout de souffle

35 3
Avatar VilCoyote
9
VilCoyote ·
Vous n'avez rien contre la jeunesse ?

Un Belmondo de huit ans d'âge mental jouant au gangster, assassin sans aucun remords, rencontre Jean Seberg d'un an plus jeune que lui, les cheveux coupés courts par sa maman. C'est l'époque où le jeune Jean-Luc G., metteur en scène de quinze ans en pleine crise d'adolescence se met en tête de tuer le cinéma de qualité de papa. Le résultat, s'il n'est pas à couper le souffle, (je l'ai faite),... Lire l'avis à propos de À bout de souffle

5 5
Avatar Zolotoï
7
Zolotoï ·
Découverte
Nouvelle Vague ou tsunami ?

J’ai enfin vu A bout de souffle. Je ne connais pas Godard et c’est le premier film que je découvre de ce réalisateur mais au vu des avis partagés (et c’est un euphémisme) qu’il suscite, je m’attendais soit à adorer soit à détester, mais surtout à ressortir de ce long-métrage avec un avis tranché, et c’est le cas : J’ai adoré. La réalisation, avec ses jump cuts, ses faux raccords, ses cadrages... Lire la critique de À bout de souffle

70 7
Avatar Pravda
8
Pravda ·
Toutes les critiques du film À bout de souffle (124)
SéancesÀ bout de souffle
Projeté dans 1 cinéma cette semaine
ou
Toutes les séances pour À bout de souffle
Bande-annonce À bout de souffle
Vous pourriez également aimer...