Affiche À l'est d'Eden

Critiques de À l'est d'Eden

Film de (1955)

Deux frères

"À l'est d’Éden" c'est avant tout un livre, immense, de Steinbeck. Une fresque colossale qui impressionne par sa dimension et sa riche thématique, le moindre que l'on puisse dire c'est qu'une adaptation ciné semble être une gageure pour n'importe quel cinéaste. Elia Kazan, lui, flaire bien le danger d'une adaptation trop linéaire et décide de se focaliser sur une partie de l'histoire en accord... Lire l'avis à propos de À l'est d'Eden

34 5
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

Loin du Paradis

Voici un des films qui ont construit ma cinéphilie. Cela fait bien 25 ans que j'aime le film de Kazan. Cependant, cette dernière vision en date fut différente : c'était la première fois que je le voyais après avoir lu le roman de Steinbeck. Publié en 1952, le roman A l’Est d’Eden est un des chefs d’œuvre du Prix Nobel de Littérature américain John Steinbeck (auteur également des... Lire la critique de À l'est d'Eden

37 2
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·

A l'est, du nouveau ?

Depuis Viva Zapata, le compagnonnage est long entre Elia Kazan et John Steinbeck. East of Eden est un roman foisonnant, très difficile à adapter. Kazan doit donc opérer des choix – il va concentrer son récit sur le personnage de Caleb / James Dean. Mais les finalités (et l’intérêt) consécutifs du film ne sont pas si aisés à déterminer. (Une seule chose est certaine – ce n’est pas une nouvelle... Lire l'avis à propos de À l'est d'Eden

20 7
Avatar pphf
6
pphf ·

Parabole biblique

Premier film en couleur et en cinemascope d'Elia Kazan, cette adaptation du livre de John Steinbeck peut surprendre ceux qui l'ont lu car il ne reprend qu'une partie du bouquin, celui-ci couvrant une période beaucoup plus large. Mais malgré ça, Kazan s'en tire bien, techniquement aussi car l'emploi qu'il fait du cinemascope lui permet des choses intéressantes, comme d'opposer un acteur à un... Lire la critique de À l'est d'Eden

17
Avatar Ugly
7
Ugly ·

Rebel without a pause

L’histoire juge : d’un côté, un monument de la littérature, saga familiale au long cours et description habitée des lieux d’enfance de Steinbeck. Un roman difficilement adaptable au vu de son ampleur et de son souffle. De l’autre, un film d’Elia Kazan, déjà auréolé des succès d’Un tramway nommé désir et de Sur les... Lire l'avis à propos de À l'est d'Eden

15
Avatar Sergent_Pepper
6
Sergent_Pepper ·

Si vous avez aimé le livre, abstenez-vous !

Après avoir dévoré le roman de John Steinbeck, et l'avoir propulsé en tête de mon Top 10 livres, je ne rêvais que d'une chose : prolonger le plaisir en regardant le film de Elia Kazan. C'est dire si je partais d'un a priori positif ! Malheureusement, j'ai vite été déçue. Tout ce qui m'a plu dans le livre était absent du film. Il passe à mon sens trop rapidement sur des éléments... Lire la critique de À l'est d'Eden

10 4
Avatar gcarmen
4
gcarmen ·

Un film douloureux et touchant...

On ne présente plus Elia Kazan. Il a dirigé les plus grands acteurs de son temps : Marlon Brando bien sûr, à trois reprises, Natalie Wood, Warren Beatty, Faye Dunaway… mais aussi James Dean. A ce titre, « A l’Est d’Eden » est un film mythique, puisque c’est l’un des trois longs métrages dans lesquels James Dean a joué, avant de mourir prématurément et de forger ainsi sa légende. Si le talent... Lire l'avis à propos de À l'est d'Eden

13
Avatar Arthur Debussy
9
Arthur Debussy ·

Critique de À l'est d'Eden par Vincent Formica

A l'est d'Éden, film d'Elia Kazan sorti en 1955 est un des plus grands classiques de l'histoire du cinéma. Adaptation du roman éponyme de John Steinbeck, le film a contribué à forger la légende de James Dean, icône légendaire de cette jeunesse américaine rebelle des années 50. En 1917, à Salinas Valley, Cal Trask (James Dean) et son frère Aaron (Richard Davalos) aident leur père à exploiter ses... Lire la critique de À l'est d'Eden

11
Avatar Vincent Formica
9
Vincent Formica ·

"Caïn se retira devant l'Eternel, et séjourna dans le pays de Nôd, à l'est d'Eden"

Mélodrame classique assez lourd, souffrant d'un excès de théâtralité mais transcendé par le jeu de James Dean, le propos du film renvoie cependant à des thèmes éternels, comme le laisse pressentir le titre tiré de la Genèse. A l'Est d'Eden voit se mêler deux affrontements: d'une part celui des deux frères, l'enfant-modèle et le rebelle, incarné par James Dean, sur le jeu... Lire la critique de À l'est d'Eden

8 7
Avatar Zolotoï
8
Zolotoï ·

La psychothérapie, mais en film

On peut passer sa vie à attendre certains mots. Il arrive même que l’on consacre tout son temps et toute son énergie dans le but de les entendre prononcés. Une seule fois suffirait. On pense qu’une fois ces mots entendus, on pourra enfin aller de l’avant, grandir et devenir un homme. Persuadé de leur importance capitale pour la suite de notre existence, on est prêt à tout sacrifier, ce que l’on... Lire l'avis à propos de À l'est d'Eden

6
Avatar AlexLeFieutard
9
AlexLeFieutard ·