Avis sur

À vif par Ygor Parizel

Avatar Ygor Parizel
Critique publiée par le

C'est très compliqué de faire un vigilant movie qui ne deviennent pas racoleur, ultra violent ou de mauvais goût car c'est l'essence même de ce sous-genre du thriller. À vif possède pourtant la caution de Neil Jordan, auteur de drame reconnu et Jodie Foster dont on connaît les engagements. Il y a une ambivalence dans cette histoire d'un couple agressé dont l'homme va succomber et la femme laissée pour morte dans un parc de New York qui va tomber dans un déchaînement de violence. Évidemment on a droit au même thématique qu'habituellement dans ce genre de long-métrage avec l'auto-justice, la vengeance, la justification de celle-ci et bien sur la violence urbaine. On apporte à ce récit un vrai débat sur ces sujets, une réflexion via des scènes de discussions et intimes. Le réalisateur tente tant bien que mal d'y aller mollo avec la mise en scène pour ne pas faire dans la vulgarité.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 18 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Ygor Parizel À vif