« Au revoir les enfants »

Avis sur Au revoir les enfants

Avatar vachespatial
Critique publiée par le

L’histoire se déroule en 1944. Jean, enfant juif, est caché dans un collège catholique. Lors de sa venue, il se fait discret. Néanmoins, le garçon se démarque très vite de ses camarades par ses coutumes. Il y a de la fiction dans ce film, mais également des vrais faits. Le réalisateur a voulu dénoncer l’injustice vis-à-vis des enfants pendant cette sinistre période.

Le film « Au revoir les enfants », sorti en 1987, est en grande partie autobiographique. Le réalisateur, Louis Malle, a repris les éléments qui l’ont marqué durant son enfance. Le personnage de Jean a réellement existé. Louis Malle a été incarné dans le rôle de Julien. Il a réellement vécu cette histoire, la Gestapo qui débarque brusquement au collège et qui emmène trois de ses camarades.
Deux amis, Jean et Julien, commencent à nouer un lien d’amitié. Au début, lorsque Jean débarque dans le collège catholique, ses camarades ont tendance à se moquer de lui, dont Julien. La raison de sa venue est la guerre, il cherche à la fuir. Le Père Jean a accepté de l’accueillir. Petit à petit, il intègre le groupe. Toutefois, une peur le hante chaque instant. L’angoisse d’être retrouvé par la Gestapo.

J’ai trouvé que les acteurs, quoiqu’ils soient jeunes, ont très bien joué. Le scénario du film était très bien recherché, les circonstances font que le spectateur ne peut que l’apprécier. Même si ce film est sorti il y a déjà un petit moment, cela ne m’a pas dérangé. Les personnes qui ont l’habitude de voir une tonne d’effets spéciaux vont peut-être s’ennuyer pendant le visionnage de « Au revoir les enfants », je pense notamment aux jeunes. Encore une fois, ce film n’est pas un film de fiction. Je le qualifierais de très réaliste car il reflète parfaitement la pression psychologique que les enfants subissaient, ainsi que leur entourage, ici ce sont leurs camarades.
La fin du film m’a particulièrement touchée. Lorsque le Père Jean et les trois enfants font leurs adieux. Le Père Jean prononce ses dernières paroles « au revoir les enfants », d’où le titre du film. Julien lance un dernier regard à son ami Jean. Son regard en disait long.

Le film est vraiment très bien réalisé. Personnellement, je l’ai trouvé touchant. La chose qui rend le film autant émouvant est l’amitié entre Julien et Jean. J’imagine que s’il n’y avait pas eu leur amitié cachée derrière, le film aurait été moins émotif. C’est d’ailleurs cette touche d’amitié que le réalisateur a rajoutée à son histoire, car contrairement à Julien, il n’avait pas créé de lien d’amitié avec le garçon qui s’est fait embarquer par la Gestapo dans son collège à lui. Il l’a regretté par la suite, c’est pourquoi Julien essaie dans le film de fouiller dans les affaires personnelles de Jean, pour en apprendre plus sur lui.
Ce film est un vrai chef- d’œuvre ! Je vous le recommande fortement.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 110 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de vachespatial Au revoir les enfants