Avis sur

Au revoir les enfants par Blockhead

Avatar Blockhead
Critique publiée par le

Trente ans après le début de sa carrière, le regretté Louis Malle livrait ses souvenirs personnels et dramatiques de l'Occupation. Avec beaucoup de pudeur et sans effet larmoyant, cette œuvre poignante, portée par de jeunes acteurs formidables de naturel, touche le téléspectateur au plus profond de lui-même. Des qualités primées au Festival de Venise en 1987. Fort, bouleversant et inoubliable !

Clin D'œil :
Le chef décorateur d’Au revoir les enfants, Willy Holt a été déporté à Auschwitz pour acte de résistance ! Le convoi qui l’a conduit dans le camp de la mort était le même que celui qui emmena le religieux et les enfants juifs évoqués dans le film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 126 fois
Aucun vote pour le moment

Blockhead a ajouté ce film à 27 listes Au revoir les enfants

Autres actions de Blockhead Au revoir les enfants