Bande-annonce
Affiche Austin Powers

Austin Powers

(1997)

Austin Powers: International Man of Mystery

12345678910
Quand ?
6.1
  1. 298
  2. 353
  3. 619
  4. 1006
  5. 2099
  6. 4138
  7. 4552
  8. 2150
  9. 473
  10. 223
  • 16K
  • 264
  • 1.3K

En 1967, Austin Powers est photographe de mode le jour et agent secret la nuit. Il voyage dans le temps afin de poursuivre son ennemi, le docteur Denfer, et se retrouve en 1997.

Casting : acteurs principauxAustin Powers
Casting complet du film Austin Powers
Match des critiques
les meilleurs avis
Austin Powers
VS
L'espion aux dents pourries.

Non content d'avoir été le porte-étendard de toute une génération à travers le personnage mythique de Wayne Campbell pour les besoins du Saturday Night Live et du diptyque Wayne's World, l'humoriste Mike Myers donnait naissance à un autre anti-héros tout aussi marquant: l'espion britannique Austin Powers, ainsi qu'à son ennemi juré le Dr Evil. Mise en scène par Jay Roach,...

15
Avatar Jake Elwood
5
Jake Elwood
Too much.

J'aurais vraiment voulu aimer Austin Powers, je vous le jure. Je vis en Angleterre, j'aime le pays, les Anglais, l'humour anglais et on m'a incendié là-bas pour ne pas saisir les références incessantes qu'ils font à ce film culte chez eux. Pourtant, je n'ai pas accroché. Austin Powers est un film gentillet, dont les vannes font sourire et où on lâche parfois un rire poli, mais guère plus. Il n'y a qu'une fois où j'ai vraiment... Lire l'avis à propos de Austin Powers

5
Critiques : avis d'internautes (58)
Austin Powers
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Parodie de parodie

Acteur mais aussi scénariste, Mike Myers écrit cette farce délirante et parfois indigeste, hommage très "groovy" à l'esprit "Carnaby Street" du Swinging London des sixties et des séries TV de l'époque (Elizabeth Hurley étant quasiment un clone d'Emma Peel dans Chapeau melon et bottes de cuir). A sa sortie le film était presque déjà considéré comme culte, et pourtant tout... Lire la critique de Austin Powers

12 5
Avatar Ugly
7
Ugly ·
"When I get angry, Mr. Bigglesworth gets upset. And when Mr. Bigglesworth gets upset… people die!" !

J'ai 19 ans de retard à l'allumage mais comme le dit le bon vieil adage "mieux vaut tard que jamais". Que dire, donc avec 19 ans de retard, sur cette parodie totalement délirante des James Bond, du "Swinging London", de notre chère et tendre époque contemporaine ??? Ben, pas de quoi casser trois pattes à un pauvre canard qui n'a rien demandé, surtout pas à... Lire l'avis à propos de Austin Powers

4
Avatar Plume231
6
Plume231 ·
Découverte
Je retourne jouer à NOLF

(Cette critique parle des 3 films.) Austin Powers, c'est vraiment une licence que j'aurais voulu aimer, ayant adoré les No One Lives Forever. Pour ceux qui l'ignorent, NOLF est une série de jeu vidéo sortie au début des années 2000. Elle s'inspirait ouvertement de l'univers improbable d'Austin Powers, avec cette mélange de 70's et de parodie des James Bond qui faisait mouche. Ayant rejoué aux... Lire l'avis à propos de Austin Powers

12 3
Avatar ThoRCX
6
ThoRCX ·
James Bande

Une parodie visant entre autres James Bond et ses méchants d'opérette mais qui tombe à plat faute de gags innovants et surtout drôles. Affichant d'emblée le second degrés et l'humour potache pour ne pas dire lourdingue le film se réfugie derrière cette balourdise sans chercher plus loin. Lire la critique de Austin Powers

3
Avatar archibal
1
archibal ·
Yeah Baby, Yeah

Difficile à noter pour moi. Je considère Austin Powers comme un personnage culte, tout comme Dr. Evil, mais le film lui même n'est pas fantastique : l'humour autre que le comique de caractère tournant autour de ces deux personnages est extrêmement lourd et de mauvais goût. A regarder avec des amis, il y a quand même moyen de bien se marrer si on se laisse aller. Lire l'avis à propos de Austin Powers

5
Avatar watermelonman
6
watermelonman ·
Toutes les critiques du film Austin Powers (58)
Bande-annonce Austin Powers
Vous pourriez également aimer...