Affiche Barabbas

Critiques de Barabbas

Film de (1961)

To be or not to be..

Aujourd'hui c'est un grand jour, c'est jour de crucifixion ! Comme selon le veut la tradition, Ponce Pilate s'adresse à cette foule endimanchée et surexcitée pour lui demander qui elle désire revoir en liberté entre Jésus et Barabbas, entre l'agitateur et le voleur. Cette foule gueularde, trop aveuglée par la bêtise pour se rendre compte qu'elle est manipulée, scande sans interruption le nom du... Lire l'avis à propos de Barabbas

22 4
Avatar Kalopani
7
Kalopani ·

Barabbas

Richard Fleischer s'est essayé à tous les genres de la science-fiction au film de guerre et policier en passant par les péplums et l'heroïc fantasy. Là, il s'attaque en 1961 au péplum (la seule fois à ma connaissance) avec un sujet en or : Barabbas, l'homme qui a été préféré par la foule au détriment de Jésus. "Le peuple m'a choisi" clame Barabbas lorsqu'il retrouve sa bande de coupe-jarrets... Lire l'avis à propos de Barabbas

4 3
Avatar JeanG55
7
JeanG55 ·

BARABBAS de Richard Fleischer

Christopher Fry et quelques aides scénaristes adaptent un roman de Pär Lagerkvist. Sur la vie d'un bandit rustre épargné par le peuple juif, à la place d'un certain Jésus de Nazareth qui annonce un dieu unique et la fin d'une ère. Et qui va se retrouver jusqu'à la fin de sa vie seul confronté à des choix qui le feraient basculer du côté des romains ou des chrétiens mais qu'il éludera, ou ne... Lire l'avis à propos de Barabbas

5 1
Avatar littlebigxav
6
littlebigxav ·

Critique de Barabbas par Teklow13

Nouveau genre abordé par Fleischer : le péplum. Ici péplum à consonance religieuse puisqu’il raconte le parcours de Barrabas, incarné par le grand Anthony Quinn qui apporte au personnage sa brutalité, son grotesque et son pathétisme. Barabbas brigand qui, face à Jésus Chris, a été gracié par le peuple. Et le film est construit comme une lente agonie, comme si ce rendez-vous manqué avec la mort,... Lire la critique de Barabbas

7
Avatar Teklow13
7
Teklow13 ·

Du potentiel mal exploité

Barabbas fait tout de suite penser à un mélange entre Spartacus et La Tunique, même s’il n’atteint jamais le niveau de ces deux grands péplums. Le film de Richard Fleischer souffre de trop de nombreuses longueurs pour réellement captiver son spectateur. Cela est bien dommage car il y avait du potentiel sur cette histoire traitant du difficile chemin vers la croyance. Les scènes dans l’arène... Lire la critique de Barabbas

5 10
Avatar Libellool
5
Libellool ·

Barabbas (Richard Fleischer, Italie, 1961, 2h17)

Libéré au dépend de la vie de Jésus, le forçat Barabbas assiste, mitigé, aux derniers instants du Christ. L’observant sur la croix, ne sachant que penser, il est dans un premier temps heureux d’être en vie, avant de réaliser progressivement l’importance qu’avait cet homme. Pour lui un inconnu, il est pour d’autre un prophète. Toute sa vie durant, c’est dans l’ombre de cette libération, qui... Lire l'avis à propos de Barabbas

2 3
Avatar Peeping Stork
8
Peeping Stork ·

Critique de Barabbas par Eric31

Barabbas est un très bon Péplum italo-américain réalisé par Richard Fleischer, écrit par Christopher Fry, Nigel Balchim, Diego Fabbri d’après le roman homonyme de Pär Lagerkvist (1950) qui met en scéne Anthony Quinn (excellent) qui joue Barabbas un brigand dont la foule a réclamé la libération plutôt que celle de « Jésus roi des Juifs » (Jésus de Nazareth) au consul de Judée Ponce Pilate... Lire la critique de Barabbas

2
Avatar Eric31
8
Eric31 ·

un des meilleurs péplums

On pouvait craindre le pire et c'est le meilleur qui survint...Le péplum est un genre à la religiosité parfois assez épaisse. Compte tenu du titre du film, on pouvait légitimement craindre le pire. Une histoire édifiante... Or, il n'en est rien. Le film est une remarquable évocation de l'éveil d'une conscience frustre, celle de Barabbas, interprété par Anthony Quinn, superbe. L'histoire nous... Lire la critique de Barabbas

2
Avatar André Desages
10
André Desages ·

Barabbas sans passion

Barabbas incarne l’archétype de la bête humaine : Brigand, violent, fêtard, non éduqué. Dès qu’il se voit libéré par le peuple, il est frappé par la lumière projetée par l’énergie de Jésus de Nazareth sur le point d’être condamné à la crucifixion. Le doute le suivra tout au long de son existence. À chaque fois que des signes lui seront révélés ou des paroles du Christ lui seront rapportées,... Lire l'avis à propos de Barabbas

Avatar Elg
7
Elg ·

Critique de Barabbas par Aurélien Boucher

Un excellent péplum de 1961. Le film retrace l'histoire de Barnabbas, brigand qui a été choisit par le peuple pour être libéré au lieu d’être crucifié, sort qui est finalement réservé à Jésus. La mort de Jésus va hanté l'esprit de Barabbas qui va au cour de son périple de plus en plus adopté la religion de Ponce Pilate qui est devenue son ami en tant quand il était esclave dans les mines de... Lire la critique de Barabbas

Avatar Aurélien Boucher
10
Aurélien Boucher ·