Le retour du givré.

Avis sur Batman & Mister Freeze : Subzero

Avatar Gand-Alf
Critique publiée par le

A l'inverse du superbe Mask of the Phantasm, ce second long-métrage d'animation dérivé de la série télévisée Batman: The Animated Serie n'aura pas eu les honneurs d'une sortie en salles, étant cette fois directement conçu pour le marché de la vidéo.

Supervisé par Boyd Kirkland, SubZero s'attarde sur le personnage de Mister Freeze, remis au goût du jour grâce au mythique double épisode que lui avait consacré la série animée, puis tourné en ridicule dans l'atroce Batman & Robin. Il tente ici une fois encore de trouver un remède pour guérir sa femme malade, capturant pour l'occasion Barbara Gordon, alias Batgirl.

Batman et son jeune acolyte Robin font figure ici de seconds rôles de luxe tout au long d'un récit gentiment ennuyeux, inutilement étiré afin de transformer un simple épisode en long-métrage d'une heure. On s'ennuie donc poliment entre deux séquences d'action, l'ensemble n'apportant pas grand chose de neuf à la mythologie et se révélant bien prévisible.

Heureusement, malgré sa nature télévisuelle, SubZero bénéficie d'une facture technique plus que convenable. Le design est bien évidemment calqué sur celui de la série et l'animation est étonnamment fluide pour un produit destiné à la vidéo, offrant une poignée de séquences formellement impeccables.

Sans tirer la licence vers le bas comme l'ont pu faire les deux étrons pondus par Joel Schumacher, SubZero est un opus loin d'être désagréable mais malheureusement anecdotique, n'atteignant jamais la réussite à la fois visuelle, narrative et tonale du précédent film d'animation.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 501 fois
11 apprécient

Gand-Alf a ajouté ce film d'animation à 5 listes Batman & Mister Freeze : Subzero

Autres actions de Gand-Alf Batman & Mister Freeze : Subzero