"Tout ça était une affaire de fric, ça fait du mal au petit cinéma."

Avis sur Best F(r)iends: Volume 1

Avatar moviebugging
Critique publiée par le

La salle se force à rire, gênée, s'attendant à un film nanardesque et sincère, dans la lignée de The Room.

Tout du long, on cherche un sens, une révélation finale, une lueur d'espoir dans l'incompréhension notoire d'un scénario écrit comme un élève de première année de fac de cinéma.
Toutes les règles basiques du cinéma sont balayées, bafouées et piétinées, bienvenu dans l'univers loufoque et bête de Wiseau et Sestero !

Et non, Best F(r)iends ne sera pas "un bon film", désolé Monsieur Sestero !

Milieu de séance, je comprends que je vais avoir affaire à une purge et regrette franchement d'y avoir amené mon frère, alors je commence à me poser des questions...
Quelles étaient les motivations des deux acteurs à refaire un film ensemble ? Au moment où The Room acquiert la popularité de "greatest worst movie" ainsi que la mise en ridicule populaire du jeu d'acteur déplorable de Wiseau, qu'est-ce qui pousse ces deux êtres opposés de tout à retenter leur chance ensemble dans le milieu si cruel du cinéma? Et quelles étaient leurs intentions ? Un film expressément mauvais mais charmant par son côté nanar ? Ou un VRAI film, avec un message fort, des idées, du texte et de la mise en scène?

Je pense, hélas, que le couple Wiseau/Sestero s'est fourvoyé. En essayant de faire un film entre les deux, entre un film fan-service immonde bourré de référence à The Room avec un jeu encore plus "You're tearing me apart Lisa" chez Wiseau, et un vrai film, peut être porté par le réalisateur Justin MacGregor qui n'avait pas envie de détruire sa carrière après seulement deux films sortis en salle, ils se sont complètement perdus.

Sestero est incapable d'écrire et Wiseau de jouer, c'est un fait accompli désormais.
C'est tellement dommage ! J'aurais donné le bon Dieu sans concessions à ces deux compères-là si leur film était un tant soit peu travaillé, mais c'est tellement mauvais.
Le charme fait maison du film n'y fera rien, le scénario est à jeter tellement les protagonistes errent sans but, les acteurs sont en roue libre avec des moments d'improvisations gardés dans le cut final qui sonne plus que faux, un très très mauvais montage et pour finir une ambition inexistante. Voilà la maigre recette que nous offre ce film.

Tout ça était une affaire de fric et c'est bien dommage, ça fait du mal au petit cinéma.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1054 fois
3 apprécient · 5 n'apprécient pas

Autres actions de moviebugging Best F(r)iends: Volume 1