Affiche Bête, mais discipliné

Bête, mais discipliné

(1979)
12345678910
Quand ?
4.6
  1. 4
  2. 17
  3. 19
  4. 17
  5. 26
  6. 22
  7. 5
  8. 5
  9. 2
  10. 1
  • 118
  • 7
  • 20

Jacques fait son service militaire. Souffre-douleur de ses camarades, effacé, timide, gros et maladroit, il est contraint d'accepter d'être le chauffeur d'une ambulance spéciale dans laquelle ont pris place un agent secret français, Stevenin, et un faux-malade-vrai-savant, inventeur d'un gaz...

Casting : acteurs principauxBête, mais discipliné

Casting complet du film Bête, mais discipliné
Critiques : avis d'internautes (6)
Bête, mais discipliné
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Bête, mais discipliné par Eric31

Bête, mais discipliné est une grosse comédie française réalisé par Claude Zidi, coécrite par Michel Fabre qui met en scéne Jacques Villeret dans le role de Jacques Cardot un militaire souffre-douleur de ses camarades (joués par Daniel Auteuil (très mauvais), Gérard Lanvin (très bien) et Pascal Benezech (Vu dans Coup de tête ou il est l'apprenti de Brochard (Michel Aumont), effacé, timide,... Lire la critique de Bête, mais discipliné

3 2
Avatar Eric31
6
Eric31 ·
Découverte
Critique de Bête, mais discipliné par AMCHI

Petite comédie pas déplaisante mais limitée Bête, mais discipliné est typique de la comédie française des années 70 début 80 (mais finalement pas plus mauvaise que certaines comédies françaises actuelles) et si au début on se demande si ça vaut le coup d'être vu finalement passé quelques minutes on se laisse entraîner par ce film plutôt sympathique à suivre à l'image de son...

2 8
Avatar AMCHI
5
·
Déception de Zidi

Aujourd’hui, on va parler d’un film fançais qui n’est autre que « Bête, mais discipliné » sorti en 1979 est le 10ème film de Claude Zidi. Il surfait sur les succès de « l’aile ou la cuisse » et « la zizanie ». Nous allons retrouver un casting assez prestigieux avec des acteurs comme Jacques Villeret ou Catherine Lachens. Nous avons aussi des apparitions de Daniel Auteuil ou encore... Lire la critique de Bête, mais discipliné

1
Avatar Akenshi
4
Akenshi ·
Critique de Bête, mais discipliné par Punker

Même quand il parle dans une conversation banale, il est drôle ce Jacques. Il n'a pas de chances, ses camarades de l'armée le prennent un peu pour leur tête de turc, toujours au volontaire pour faire les corvées que les autres ne veulent pas faire et pourtant sous cet air niais, attention, le bougre peut devenir redoutable, à ses dépends... mais terrible. Lire l'avis à propos de Bête, mais discipliné

1 2
Avatar Punker
9
Punker ·
Toutes les critiques du film Bête, mais discipliné (6)