Affiche Bientôt les jours heureux

Critiques de Bientôt les jours heureux

Film de (2017)

Les loups sont invisibles

Après l'initiatique et sympathique L'été d'Angelo, Alessandro Comodin (34 ans) est de retour avec un deuxième film, Bientôt les jours heureux, présenté à La semaine de la critique de Cannes 2016. Un long-métrage qui semble composé de plusieurs courts, de durées inégales et absolument pas reliés entre eux, du moins pas clairement. Ce film contemplatif pourrait être qualifié d'onirique mais ce... Lire l'avis à propos de Bientôt les jours heureux

Avatar 6nezfil
4
6nezfil ·