"Stop, or I block you"

Avis sur Black Mirror : Blanc comme neige

Avatar Lonnie Machin
Critique publiée par le

Quelle claque que fut ce "Christmas Special" de Black Mirror ! Sans doute mon épisode favori juste après "Fifteen Million Merits" qui était tout simplement parfait.

J'essaierai d'éviter tout spoil majeur mais je vais quand même dévoiler quelques informations sur des personnages, des situations et sur les propos véhiculés par ce "White Christmas".

Déjà le fait de faire d'une grande partie de l'épisode un condensé de flashbacks des deux protagonistes qui discutent est une très bonne idée car cela permettra avec brio de suivre 4 histoires différentes ( 3 en flashbacks et 1 qui sera le fil conducteur de l'épisode ).

La première histoire est assez intéressante avec des personnages vraiment captivants bien que disposant d'une morale discutable ( en gros on suit la soirée d'un type qui cherche à draguer une meuf et qui a payé le narrateur pour que ce-dernier et ses acolytes puissent voir ce que le type voit et communiquer avec lui pour l'aider). Le rythme est géré parfaitement, le narrateur fait quelques interventions bien placés et je pense que la chute en surprendra plus d'un. De plus le propos sur les intrusions dans notre vie privée est très bien amené et montre bien comment beaucoup sont déjà prêts à s'y plier hélas, malgré les conséquences.

La seconde histoire m'a moins marqué et aurait mérité un meilleur développement car l'idée de départ est vraiment bonne. Copier l'esprit d'une personne pour le soumettre et en faire l'esclave du propriétaire du corps. L'esprit pourra ainsi subvenir aux besoins du maitre en faisant le café, le réveil matin etc. Idée intéressante mais les personnages sont trop froids pour qu'on s'y attache ( bien que ce soit volontaire ) et l'idée n'est pas creusée jusqu'au bout ( enfin pas dans cette deuxième histoire en tout cas) Cependant et comme dans tout l'épisode : c'est une véritable claque esthétique tant l'univers futuriste est sobre et parait crédible. Je veux dire ça m'étonnerait pas de voir des trucs pareils dans quelques années. En fait je m'égare un peu du particulier pour parler de l'épisode en général, et même de la série et de son ambiance visuelle qui est une de ses plus grandes réussites et que je rapprocherai de celle de "Her" de Spkie Jonze ! J'en profite également pour souligner un jeu d'acteur quasi irréprochable et je salue particulièrement la performance de Jon Hamm qui est grandiose !

Mais revenons la ou nous en étions ! La troisième histoire qui est très émouvante et qui raconte l'histoire d'un personnage qui est "bloqué" par sa compagne. Et dans cet univers, cela signifie effacer complétement la personne de son existence en cryptant son corps et son visage, rendant la personne muette et effaçant la personne des photos ou vidéos par exemple. Une situation très dure à vivre pour notre protagoniste auquel on s'attachera très vite. L'histoire est très bien ficelée et arrive au niveau d'un très bon thriller ! De plus le propos sur la communication ou plutôt le manque de communication est très bien porté.

Enfin le fil directeur de l'histoire, où nous suivons les deux narrateurs visiblement enfermés depuis 5ans dans une pièce pour un "travail" est juste génial tant il combine à merveille les propos de chaque histoire tout en créant une ambiance qui nous fait nous sentir avec eux dans cette pièce sans aucune échappatoire et nous livre un plot twist réussi et une conclusion magistrale bien que déprimante.

En conclusion cet épisode spécial de Black Mirror est une vraie tuerie que je vous recommande, au même titre que la série entière !

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 4597 fois
33 apprécient · 4 n'apprécient pas

Autres actions de Lonnie Machin Black Mirror : Blanc comme neige