Sous le soleil.

Avis sur Bleu d'enfer

Avatar Gand-Alf
Critique publiée par le

Comédien aperçu dans le mythique Christine de John Carpenter, et metteur en scène entre autres de Blue Crush et Touristas, John Stockwell livrait en 2005 une sorte de remake officieux de The Deep avec ce Into the Blue tout entier voué à la plastique avantageuse de son jeune casting.

S'articulant autour d'une histoire un brin confuse de chasse au trésor et de trafique de drogue, Into the Blue ne décolle jamais vraiment, alternant entre gentil suspense et joyeuses balades sous-marines, jusqu'à ce que le tout s'emballe enfin dans ses dernières minutes plutôt sympathiques. Un scénario mal construit au service d'un film bien trop long pour ce qu'il a à raconter.

Correctement torché et bénéficiant à la fois de séquences sous-marines fort jolies et de l'implication physique de ses comédiens, Into the Blue n'est finalement qu'un prétexte pour mater de la donzelle sexy, et baver devant le monumental petit cul de Jessica Alba, visiblement très à l'aise sous l'eau. Peu importe que la qualité de l'interprétation soit toute relative, tant le sort des protagonistes nous laisse indifférent du début à la fin.

Pas désagréable mais totalement vide, Into the Blue est une jolie carte postale inoffensive à se mater pendant les vacances d'été entre deux mojitos même si je préfère largement revoir The Deep. Certes, Nick Nolte portait peut-être moins bien le maillot que la copine de Flipper mais au moins, c'était un bon film.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 373 fois
11 apprécient

Gand-Alf a ajouté ce film à 3 listes Bleu d'enfer

Autres actions de Gand-Alf Bleu d'enfer