Me faire m'endormir devant Jessica Alba! Fallait vraiment le faire?

Avis sur Bleu d'enfer

Avatar Jibest
Critique publiée par le (modifiée le )

Le réalisateur est un génie (maléfique évidemment). On nous promet des étudiants en archéologie qui trouvent l'épave d'un avion avec une cargaison de coke, et qui après ont des ennuis. Bon déjà en voyant Paul Walker et Jessica Alba et leurs (absence globale de) vêtements, on sent que l'univers de l'histoire est surtout un prétexte digne d'un film pornographique pour mettre des beautiful people à moitié à oilpé. Sans compter qu'on leur fourgue 2 faire-valoirs (comment ça ils ne doivent pas être têtes à claques?) moins beaux qui ne pensent qu'à faire la fête.
Mais le pire dans l'histoire est que justement j'ai eu l'impression que cela ne décollait pas. Le bateau avait oublié de remonter l'ancre. La réalisation s'éternise à montrer nos beautiful people faisant des fouilles (en fait exhibant leurs corps de rêves) une fois, deux fois, trois fois... La première fois cela m'a excité, je l'avoue volontiers, de (re)voir Jessica Alba pas très habillée. Mais l'ennui est que, sans doute pour faire payer également le public féminin, ses scènes sont entrecoupées de celles de Paul Walker. Pour un non homosexuel comme moi, c'est un peu (en fait beaucoup mais vraiment beaucoup) chiant. Le réalisateur ne s'est pas dit qu'avec un grand écran il pouvait y mettre les 2 en même temps. Et en plus l'aspect répétitif de ces scènes finit par lasser ma libido de mâle alpha. Le réalisateur a fini par me faire lasser du corps sublime de Jessica! Horreur et damnation!
Alors j'ai essayé de chercher un autre intérêt au film que l'histoire pure prétexte peu développée, le casting dont Photoshop a oublié d'insérer des expressions faciales et une réalisation putasso contemplative, entre film porno de luxe et allongement des plans jusqu'à la nausée à la Tarkovski.
Y en a pas? Vraiment? Ah d'accord!
Ah si il y a une course-poursuite en voiture génialement nawak et ensuite je me suis dit qu'il valait mieux aller me coucher vu comment j'étais à moitié endormi. Je ne me rappelle même pas avoir vu Josh Brolin.

Si ce truc avait fait 52 minutes générique compris (comme un épisode de Flipper), peut-être que j'aurais regardé jusqu'au bout. Et même qu'avec une réalisation plus inspirée, un Paul Walker moins présent et les rushs de Jessica Alba en bonus DVD à voir en plusieurs fois, j'aurais mis une note beaucoup plus importante.

Mais quand on mise trop sur un côté séance de photo aux Caraïbes pour magazine féminin de luxe, désolé cela ne passe pas avec moi.
Jessica, je voudrais t'épouser si tu ne faisais pas que des navets.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 646 fois
9 apprécient

Jibest a ajouté ce film à 5 listes Bleu d'enfer

Autres actions de Jibest Bleu d'enfer